PARTAGER

Le ministère de la Santé et de l’action sociale a réagi sur un éventuel vaccin testé sur les Africains. Selon le directeur du cabinet de Abdoulaye Diouf Sarr, le Sénégal n’a pas jugé nécessaire la prise de ce vaccin.

« Ce sont les pays où la maladie fait des ravages qui ont plus besoin du vaccin. En plus, officiellement, l’Oms n’a pas encore saisi le Sénégal qui est un pays souverain pour tester le vaccin. Maintenant, si dans ces pays, ce vaccin montre des résultats probants, nous ne dirons pas non. Mais là, nos scientifiques n’ont pas jugé nécessaire d’essayer le vaccin » a déclaré Dr Aloyse Wally Diouf.

Cette proposition de tester le vaccin Bcg sur les Africains en premier a été faite par Jean-Paul Mira, chef de la réanimation à l’hôpital Cochin de Paris et Camille Locht, directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) sur le plateau de la chaine Française Lci.

« Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le Sida. Chez les prostituées, on essaye des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas » a proposé Jean Paul Mira. « Vous avez raison, on est d’ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique » a répondu Camille Locht.

Sur le site de l’Inserm, un communiqué fait état d’un appui de la France au Sénégal, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Gabon et Mali d’un montant total de 983 935 500 Cfa pour lutter contre le coronavirus. Cette enveloppe va servir entre autres «d’accompagner les mesures de riposte par de la formation en sciences sociales et des analyses pour mieux guider les réponses des décideurs, notamment en termes de communication, et en complément des approches communautaires ».

L’ancien président du groupe parlementaire de la majorité parlementaire et ancien ministre conseiller de Macky Sall a fait savoir dans une publication sur sa page Facebook, que le directeur de l’Aibd « a déclaré avoir reçu des vaccins ».

Vaccin contre le Coronavirus et le cobaye Sénégalais

Le Sénégal cobaye d’un vaccin français : le Président Macky Sall…

Publiée par Moustapha Diakhaté sur Vendredi 3 avril 2020

2 Commentaires

  1. La France à menti à sa population sur l’état du virus.
    La France a menti sur les masques de protection et n’arrive pas de s’en procurer.
    La France a menti sur le sa capacité de faire face à la pendemie. Expliquez moi POURQUOI AVOIR DISTRIBUER PLUS DE 980 MILLIONS DE F CFA ?
    SI l’argent est dans le pays alors, les vaccins sont aussi dans le pays.. Rappelez-vous. La France ne fait rien gratuitement.

    Soit le président Macky sall à subit une pression de la France et est donc complice sous couvert du ministre de la santé.
    L’avenir le dira.

  2. Waw!!! Après plusieurs siècles de domination , nous voilà encore coincés sur les filets de l’Occident.C’est tout simplement incroyable!!!!
    Mais ça c’est seulement si nous le voulons .Alors unissons nous pour dire non au vaccin.
    Nous ne sommes pas des cobayes !!!!
    Si vous voulez vraiment faire des essaies vous n’avez qu’à commencer en Espagne ou en France ou en Italie ou même aux USA comme ça si ça tourne mal vous aurez géré la situation car comme vous dites bien « il n’y a pas de traitement » chez nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here