PARTAGER

Même sans le Covid-19, on savait que la vie allait être difficile sur le front économique dans les mois à venir. Mais hier, l’Ansd nous a coupés le souffle. Les statisticiens nationaux nous ont fait comprendre que la situation a commencé à se dégrader tout le long de l’année écoulée, et nous étions couchés sur les lauriers fanés du Pse. Maintenant que nous sommes à l’heure du coronavirus, on comprend qu’il faudra au pays d’engager encore plus d’efforts pour que l’on puisse ne pas trop souffrir les mois à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here