PARTAGER

C’est peut-être une réaction plus officielle à la naissance d’un mouvement dissident lancé par certains de ses membres. Le Bureau politique de la Ld «désapprouve» la mise en place du mouvement politique dénommé Ld-Debout et demande aux frondeurs de suivre les décisions des instances du parti.

Le Bureau politique de la Ligue démocratique qui s’est réuni samedi dernier s’est prononcé sur la rébellion qui mine le parti. «Le Bureau politique désapprouve la mise en place du mouvement politique dénommé Ld-Debout et demande au Secré­tariat permanent de recenser tous les problèmes majeurs et de les soumettre à débat dans les structures du parti», lit-on dans un communiqué. Pour les Jallarbistes, il y a une «exigence de cohésion, de solidarité et de respect des décisions prises dans les instances du parti». C’est pourquoi la Ld demande aux militants de «poursuivre le débat dans la sérénité dans les structures du parti, à respecter les procédures de fonctionnement de la Ld et à sauvegarder l’unité du parti». Tout de même, le Bureau politique admet «l’impérieuse et urgente nécessité d’engager des concertations sur la modernisation et la rationalisation des partis politiques, telles que déclinées dans les réformes adoptées au référendum du 20 mars 2016».

«Nécessité d’un bilan du fonctionnement de Bby»
Leur participation aux dernières Législatives, en alliance avec les autres partis de Benno bokk yaakaar, Nicolas Ndiaye et ses camarades consentent que «les résultats politiques du parti aux élections législatives du 30 juillet 2017 n’ont pas été à la hauteur des attentes de la Ld au regard de son envergure». Cette situation, informe le Bureau politique, s’explique par le fait que «la coalition Benno bokk yaakaar n’a pas eu un fonctionnement adéquat dans la préparation des élections en particulier dans le processus de confection des listes d’investiture». A cet effet, souligne-t-on, il y a «la nécessité d’un bilan du fonctionnement de la coalition Bby en rapport avec les exigences de respect, de solidarité et d’équité, principes qui doivent guider la coalition». Ainsi, le Bureau politique demande «un plus grand respect des choix et propositions politiques de la Ld dans le cadre de Bby».
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here