PARTAGER

Le Centre d’études des sciences et techniques de l’information (Cesti) a désormais sa section du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes). Elle a été installée hier par son Secrétaire général national, M. Malick Fall Depuis plus de 20 ans, les membres de ce syndicat du supérieur issus du Cesti étaient affiliés à la section Saes de la Faculté des lettres de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Mais «au regard des spécificités structurelles inhérentes au Cesti, les enseignants-chercheurs ont décidé de créer une section du Saes afin de défendre leurs intérêts matériels et moraux», note un communiqué. Les camarades de Malick Fall de cet institut de formation en journalisme et communication assurent que leur démarche «se veut constructive et responsable». Et les syndicalistes ont espoir que «l’administration universitaire et la direction de l’institut les accueilleront comme des partenaires privilégiés, dans le but de créer et maintenir un dialogue social de qualité, au bénéfice de l’enseignement et de la recherche».
A l’issue de l’Assemblée générale constitutive, M. Mouminy Camara a été désigné Secrétaire général, secondé par Sellé Seck. Alors que Yacine Diagne, Sahite Gaye et Bernadette Sonko ont été respectivement propulsés, trésorier, chargé des revendications et chargé de l’organisation et de la communication.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here