PARTAGER

7 appartements à 650 millions l’unité… L’Etat a décidé de mettre en vente l’immeuble Eden Roc appartenant à Bibo Bourgi, un des complices de Karim Wade dans le dossier de la traque des biens mal acquis.

Eprouvé économiquement par la pandémie du Covid-19, l’Etat se tourne vers la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). L’immeuble de Ibrahim Abou Khalil dit Bibo Bourgi, situé sur la corniche ouest, pourrait constituer une manne financière importante, d’après le gouvernement. Samedi dernier, il a été décidé de la mise en vente de ce patrimoine appartenant à l’homme d’affaires sénégalo-libanais, complice, selon la Crei, de Karim Wade. «Dans son arrêt n° 02/2015 du 23 mars 2015, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a ordonné la confiscation de plusieurs biens, meubles, immeubles, divis ou indivis. Les appartements ‘’Eden Roc’’, sis au centre-ville de Dakar, ont été confisqués dans ce cadre. Aux termes des dispositions de l’article 21 de la loi n° 76-66 du 2 juillet 1966 portant Code du domaine de l’Etat, modifiée, ces biens entrent d’office dans le domaine privé de l’Etat. Après l’accomplissement de toutes les formalités requises, la Commission de contrôle des opérations domaniales (Ccod) a, en sa séance du 20 avril 2017 (affaire n° 180), émis un avis favorable pour la vente des appartements «Eden Roc«. Le directeur des Domaines est chargé d’y procéder», indique un communiqué de la Direction générale des impôts et domaines (Dgid).

7 appartements de 650 millions de francs l’unité
Constitué de 7 appartements, ce patrimoine immobilier sera vendu à 650 millions de francs l’unité, d’après le directeur des Domaines. «Provisoirement, les biens étaient sous l’administration du patrimoine bâti de l’Etat. Puisque ce sont des décisions de justice qui ont été rendues, il fallait continuer à exécuter la décision. Nous allons procéder, par souci de transparence, à la vente. Nous avons choisi l’option où les différentes parties intéressées par ces appartements peuvent elles-mêmes soumissionner», a expliqué Mame Boye Diao sur Rfm hier. En écho, le communiqué de la Dgid porte à la connaissance du public que la mise en vente débutera le mardi 21 juillet 2020 et sera clôturée le mardi 28 juillet 2020. «Une visite des lieux sera organisée le jeudi 23 juillet 2020», lit-on. En attendant, les intéressés peuvent se rapprocher de la direction des Domaines.

Me Baboucar Cissé, avocat de Bibo Bourgi : «L’Etat procède à la vente à ses risques et périls»
Ibrahim Abou Khalil dit Bibo Bourgi a été condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme et à une amende de 138 milliards 239 millions 86 mille 396 francs Cfa. Le juge Henri Grégoire Diop avait prononcé la confiscation de ses biens de quelque nature qu’ils soient. «J’ai vu un communiqué dans la presse comme tout le monde. L’Etat procède à la vente à ses risques et périls. Tout créancier qui exécute le fait à ses risques et périls. C’est la loi. C’est tout ce que je peux vous dire», a réagi laconiquement Me Baboucar Cissé, un des avocats de Bibo Bourgi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here