PARTAGER

Madické Niang, Samuel Sarr, Ousmane Ngom , des pontes de l’ancien régime vont devoir justifier leurs avoirs. En effet L’observateurs informe que des enquêtes préliminaires ont déja été bouclées par la Cour de répression et de l’enrichissement illicite (Crei).

Restée longtemps aphone, après avoir poursuivi et condamné l’ancien ministre d’Etat Karim Wade, emprisonné l’ancien Directeur du Cadastre, Tahirou Ndiaye et l’ancienne sénatrice, Aïda Ndiongue, qui a ensuite obtenu un non-lieu, la juridiction spéciale va réouvrir des dossiers de pontes de l’ancien régime d’après PressAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here