PARTAGER

Ce n’est pas aujourd’hui qu’on a découvert l’arme des enregistrements ou des vidéos. Mais à ce rythme, il faudra limiter les échanges téléphoniques ou sur les réseaux sociaux. Personne n’échappe à ces secrets si lourds et si déstabilisateurs qui peuvent faire des ravages. Mais bon, la tyrannie des enregistrements infestent tous les milieux. Si pour certains, en politique tous les coups sont permis, il y en a qui sont abjects. Voici le pouvoir des audios, comme des crimes odieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here