PARTAGER

La crise alimentaire annoncée dans le pays n’a pas épargné la région de Tambacounda. En effet, deux de ses 4  départements sont classés parmi ceux-là touchés par la crise alimentaire. Il s’agit, informe Mme Sokhna Guissé du Secrétariat exécutif du Conseil national à la sécurité alimentaire, des départements de Tambacounda et de Goudiry. Dans ces deux localités, martèle Mme Guissé, il y a effectivement crise alimentaire et nutritionnelle. Elle poursuit pour indiquer que la crise y a impacté plusieurs milliers de ménages. A l’en croire, chiffres à l’appui, 17000 ménages sont touchés par la crise alimentaire et nutritionnelle dans ces deux localités. L’analyse de la situation au mois de mars dernier  annonçait déjà une crise alimentaire dans ces contrées. Des indicateurs de résultats mesurés à travers l’outil mis en place par le cadre exécutif, indiquaient une crise alimentaire et nutritionnelle dans le Tambacounda et le Goudiry. Actuellement, martèle-t-elle,  cela se confirme car, en mars dernier au moment de la période de soudure, il y avait 11% de la population qui était touchés, alors qu’en ce moment, le taux est allé à 17%. Ce qui fait que 17000 ménages sont frappés par la crise. Et c’est pourquoi d’ailleurs, informe-t-elle, l’Etat a mis en place un Plan d’urgence pour la sécurité alimentaire (Pusa), implanté dans les départements touchés. Il s’agit de venir en aide aux populations des 6 départements touchés dans le pays. Déjà, 11 milliards de francs Cfa sont prévus pour faire face au phénomène. 6 milliards iront à l’assistance alimentaire et 5 milliards au Pro­gramme opération secours du bétail, détaille Sokhna Guis­sé.
Les familles concernées recevront soit de l’argent sous forme de cash transfert, soit des bons d’achat de vivres qui vont leur être délivrés. S’agissant de l’argent, chaque ménage recevra un appui de 5000f par personne jusqu’à concours de 45 mille, c’est-à-dire jusqu’à un plafond de 9 personnes par ménages à ne pas dépasser. Seulement, précise-t-elle, il sera d’abord procéder à un ciblage qui est même en train d’être mené pour aboutir à la distribution.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here