PARTAGER

La crise couve au Centre hospitalier régional de Ziguinchor à cause de la dette de l’Agence de la couverture maladie universelle (Cmu) qui culminerait à 500 millions F Cfa et les relations tendues qu’entretiennent Cheikh Diouf, président du Comité médical d’entreprise (Pcme), et le directeur du Centre hospitalier régional de Ziguinchor (Chrz), Marcel Coly Bob. «Si d’ici le 16 août, date d’entrée en vigueur de notre préavis de grève, l’Etat ne fait pas d’efforts pour payer sa dette, nous allons procéder au blocage de tous les programmes de gratuité, obligeant ainsi les usagers à payer directement leurs prestations», prévient Siméon Faye, secrétaire général de la sous-section Cnts/Chrz. Par conséquent, les syndicalistes et les consommateurs représentés par leur président régional ont exhorté le gouverneur à sévir pour mettre fin à cette situation de crise qui prévaut à l’hôpital régional de Ziguinchor.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here