PARTAGER

La tempête dans le club de Naples ne s’est pas encore calmée. Alors que le président Aurelio De Laurentiis a menacé de se débarrasser de tous les joueurs, y compris les principaux piliers de son équipe, ces derniers jours, il y a eu aussi plusieurs incidents. Selon les médias italiens, les femmes de certains joueurs ont même fui à cause des menaces.

Après la révolte des joueurs contre le président De Lau­rentiis, plusieurs incidents ont été signalés à Naples. Le milieu de terrain brésilien Alan s’est notamment fait cambrioler en plein jour alors que sa famille était dans la maison.
Les Ultras de Naples ne sont pas les plus grands partisans de De Laurentiis, mais ils ne soutiennent pas la mutinerie des joueurs. Il ne fait guère de doute que les récents incidents ont un lien avec la révolte de ces derniers jours, précisent les médias italiens.

Des joueurs sous protection
La partenaire de Allan s’est exprimée sur Instagram : “Assez ! Cela devient incontrôlable”, écrit-elle. “Je n’en peux plus. Mon mari est attaqué et je reçois des références qui me montent à la tête par le biais des réseaux sociaux. Et puis il y a eu les effractions, pour créer le chaos. Mes enfants étaient terrifiés.”
La famille de Allan est maintenant hébergée dans un hôtel mais ils ne sont pas les seuls à avoir choisi de s’enfuir. De son côté, Piotr Zielinski s’est fait vandaliser sa voiture. Selon la Rai, les vitres de la voiture ont été brisées et les voleurs se sont enfuis avec la radio et le Gps. La femme de Zielinski est donc partie avec son mari en Pologne, où il a rejoint la sélection polonaise.

Koulibaly a engagé un garde du corps pour sa famille
D’autres familles de joueurs ont réagi à ces incidents puisque la compagne de Lorenzo Insigne a emménagé chez ses parents pour le moment. Kalidou Kouli­baly, lui, a engagé un garde du corps pour le protéger, lui et sa famille, selon le Corriere dello Sport.

Mertens à l’Inter ?
Après la décision de l’équipe de refuser la mise au vert imposée par le président Aurelio De Laurentiis, plusieurs joueurs ont lancé la mutinerie. Et parmi ses leaders il y a donc Allan, José Callejon, Lorenzo Insigne et… Dries Mertens.
Alors que le contrat du Belge expire à la fin de la saison, son homologue de l’Inter serait déjà venu prendre des informations. Mertens serait donc sur la liste des renforts pour épauler Romelu Lukaku. L’attaquant pourrait gagner six millions d’euros par an à l’Inter, mais une proposition détaillée n’est pas encore sur la table.
7sur7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here