PARTAGER

La Fifa, comme prévu, a convoqué les responsables de la Fif et ceux du G42 à une table ronde à Zurich pour tenter d’éplucher la crise ouverte qui mine le football ivoirien depuis la 11 novembre 2017. La Fifa, via un courrier de ce jeudi soir, a informé les deux parties qu’elle se tiendra le 20 mars prochain.
Selon le courrier de l’instance mondiale adressé à chacune des parties, «le but de cette réunion est d’entendre et d’écouter chaque groupe afin de trouver un consensus entre les participants». Un décor planté qui trace clairement la trame des assises.
Tous les membres des deux parties impliquées dans la crise ne seront pas présents en Suisse pour porter la voix de leur camp. En effet, la Fif aura droit à trois représentants, tout comme le G42. «La Fifa prendra en charge les frais d’hôtel, avion et repas des participants», précise la Fifa dans son courrier du 8 février 2018.

Jacques Anouma comme arbitre-assistant ?
Nommé comme envoyé spécial du président de la Caf et de la Fifa pour servir de médiateur, Jacques Bernard Anouma est également convié à cette rencontre. Le président de l’Afad ne prendra pas part aux débats. Il «sera consulté par la Fifa». Un avis de l’ex-président de la Fif qui devrait peser dans la balance à l’heure de la conclusion de cette réunion aux allures de sommet.
42 clubs et plus dénommés «G42» exigent une Ag extraordinaire en vue de démettre Sidy Diallo. Ce dernier refuse tout départ avant la fin de son mandat en 2020.
Sport-ivoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here