PARTAGER

L’instance mondiale dit avoir appris la mise sur pied d’un groupe de travail par le ministre des Sports, en vue de suivre l’application diligente de la sentence rendue le 14 septembre 2020 par le Tas. La Fifa rappelle qu’une telle situation expose le Came­roun à une suspension.
Cette menace de suspension plane au-dessus du Cameroun dans la crise qui oppose la Fecafoot (Fédération camerounaise de football) à son membre, la Lfpc (Ligue de Football Pro­fessionnel du Cameroun). C’est ce qui ressort de la correspondance adressée par la Fifa à la Fecafoot le 8 octobre 2020.
Dans cette lettre, Véron Mosengo-Omba, le directeur de la Division des associations membres de l’instance mondiale dit avoir appris «par diverses sources» que le ministre des Sports de la République du Cameroun aurait formé un groupe de travail.
Au regard de cela, l’auteur de la correspondance rappelle à la Fédération camerounaise de football «la teneur des articles 14 al. 1 let. i) 3 et 19 des statuts de la Fifa, selon lesquels les associations membres de la Fifa sont statutairement tenues de gérer leurs affaires de manière indépendante et sans influence des tiers. Tout manquement à ces obligations peut entraîner des sanctions, pouvant aller jusqu’à la suspension pure et simple de l’association membre concernée, et ce, même si l’influence du tiers n’est pas imputable à l’association membre».
Au cas où le groupe de travail du ministre des Sports influencerait les décisions prises par la Fecafoot au cours de son Assemblée générale du 25 septembre 2020, M. Mosengo-Omba prévient qu’il se trouvera obligé de saisir les instances compétentes de la Fifa en vue de la prise de décision, incluant la suspension de notre pays.
Une telle hypothèse n’est évidemment pas envisageable pour le Cameroun qui abrite en janvier 2021, la sixième édition du Chan, le Championnat d’Afrique des nations réservé aux footballeurs évoluant sur le continent, et la Can en janvier 2022.
Cameroon-Info.Net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here