PARTAGER

La crise qui secoue le football ivoirien après l’élimination de la coupe du monde 2018 ne finira pas de surprendre. De sources proches de la Fédération ivoirienne de football (Fif), nous apprenons que l’instance a saisi par écrit l’Inspection générale de l’Etat (Ige), en vue de faire un audit allant de la période de 2003 à 2017. C’est-à-dire au moment où Jacques Anouma a pris officiellement les rênes de la Fif après assuré l’intérim de feu Dieng Ousseynou.
Sidy a décidé de jouer ses dernières cartes à fond après avoir été désavoué par le gouvernement, qui est favorable à l’audit de sa gestion par la Fifa. Anouma est son bouc-émissaire et à chaque qu’il a des difficultés à la Fif, il fait allusion à la gestion (2003-2011) de celui qu’il a remplacé. Comme on le dit dans le jargon ivoirien «Si la honte tuait…», elle tuerait….
Avec Koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here