PARTAGER

(Envoyé spécial à Louga) –  Il est allé chercher des prières à Louga pour une résolution pacifique de la crise politique en Gambie. En visite dans la capitale du Ndiambour, dans le cadre de la Ziarra annuelle dédiée à Thierno Mountaga Daha Tall, Macky Sall a  sollicité des prières pour une passation pacifique du pouvoir en Gambie plongée dans une situation de trouble après la volte-face du Président Jammeh qui a rejeté le verdict des urnes à l’issue d’un scrutin. Alors que se précise une intervention militaire de la Cedeao. «Tout ce qui touche la Gambie touche le Sénégal», explique Macky Sall. Invitant son homologue gambien à «faire preuve de croyance en Dieu et à céder la place au vainqueur de la dernière élection présidentielle dans ce pays».  Il poursuit : «Dieu donne le pouvoir à qui Il veut et quand Il le souhaite sans que personne n’y puisse rien, comme également lorsqu’Il décide de lui reprendre son pouvoir, il faut savoir le rendre car quoi que l’on puisse dire, on finira toujours par le perdre», a souligné le Président Sall, très philosophique. En comparaison, Macky Sall a rappelé la tenue, aujourd’hui au Ghana, de la cérémonie de passation de pouvoir entre le Président sortant John Mahama et le nouvel élu Nana Akufo-Ado suivant la volonté des urnes dans ce pays.
Après avoir félicité son challenger, Yahya Jammeh est revenu sur les résultats de la Présidentielle du 1er décembre dernier. Il a saisi la Cour suprême d’un recours, qui sera vidé le 10 janvier prochain. Mais, la Cedeao a décidé d’installer le 19 janvier Adama Barrow déclaré vainqueur de l’élection par tous les moyens notamment militaires.
d.dem@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Situation très grave en Gambie et très rigolote au Sénégal PRIE à Louga pour le départ pacifique de Yaya Jammeh du pouvoir en Gambie, avec une enveloppe de 90 milliards de FCFA à la confrérie omarienne au passage ??? Tandis que Yaya Jammeh désarme l’armée gambienne et PRIE pour rester au pouvoir en Gambie tout en réarmant ses partisans ???
    Vraiment Politique, Pouvoir et Prières font bon ménage en Afrique. Le P.P.P pour enfumer les peuples au risque d’une guerre civile et de l’embrassement de la région. Au moins, la Gambie n’a pas d’enfants esclaves talibés pour servir comme enfants soldats et chair à canon en première ligne Comme les petits talibés assassinés par leurs mrabouts ou écraser en mendiant dans les rues du Sénégal ou puni et attaché pour brûler vif dans un incendie sans pouvoir fuir. PRIER POUR EUX !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here