PARTAGER
Ab­dou­laye Daouda Diallo ministre de l’Intérieur

Le ministre des Finances et du budget Abdoulaye Daouda Diallo est revenu sur la situation géopolitique qui prévaut dans l’espace Cedeao. A son avis, la période actuelle, marquée par des crises préélectorales et post-électorales, risque de se répercuter sur l’économie des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Selon le ministre des Finances et du budget, il faut s’attendre à une situation compliquée dans la zone. L’argentier de l’Etat a attiré l’attention sur une situation difficile qui prévaut au niveau de l’Afrique de l’Ouest. Il estime que les problèmes liés à la crise électorale auront des impacts sur l’économie des pays de la Cedeao. «Les choses semblent se compliquer avec nos partenaires, car au Nigeria, la situation n’est pas rose. En Côte d’Ivoire, on va vers une élection. La situation est compliquée au Mali. En Guinée, ils sont dans une période électorale. La Guinée Bissau commence à sortir la tête de l’eau. En définitive, on n’a que trois pays à peu près sur les huit qui ne sont pas les plus importants. Le Sénégal est la deuxième économie, le Togo et le Bénin font partie à peu près des 6ème et 7ème économies. Donc ce qui fait que nous sommes dans une période trouble», craint M. Diallo.
Avec la situation socio-politique qui prévaut dans certains pays de l’Afrique, aujourd’hui minés par une crise électorale, tels que la Guinée Conakry et la Côte d’Ivoire, la crise sécuritaire au Mali et au Burkina avec la présence des terroristes, la crise sociale qui est née au Nigeria, la fragilité de la Guinée Bissau, tous les ingrédients sont réunis pour vivre une situation assez difficile en Afrique de l’Ouest. S’y ajoute la situation de crise mondiale due à la pandémie du Covid-19 qui a porté un coup au développement des pays.
Mais malgré ce tableau sombre, le ministre des Finances et du budget a précisé que dans tous les cas de figure, le Sénégal va se retrouver avec une croissance importante et pourra réaliser ses ambitions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here