PARTAGER

Devant des militants surexcités dans une salle qu’ils ont prise d’assaut, le leader du Grand parti (Gp) ne pouvait se retenir. Lors de la convention régionale du Gp hier au siège départemental de son parti à Guédiawaye, El Hadj Malick Gakou s’est attaqué au Plan Sénégal émergent (Pse) du chef de l’Etat. «Son Plan Sénégal émergent a porté un véritable préjudice aux Sénégalais. Et le candidat de l’espoir que je suis, cet enfant que je suis, est capable aujourd’hui de mettre un terme aux difficultés que vivent les Sénégalais», promet Malick Ga­ckou.
Lors de leur réunion hier à Guédiawaye pour se prononcer sur le parrainage, en présence de leur leader Malick Gackou ainsi que des autres responsables locaux du Grand parti, les membres du Gp ont fait savoir qu’ils ne comptent se ranger derrière aucun parti. Ces responsables du Gp ont tenu un discours ferme à leurs militants pour leur dire que le travail démarre à partir de ce lundi (hier). «Nous avons vendu plus de 300 mille cartes. Pour ce parrainage, c’est une petite promenade pour le Grand parti. Nous les femmes sommes prêtes. Et pour ce parrainage, il faut qu’on soit vigilantes parce que on ne voudrait  pas  avoir des surprises où qu’on subisse un forclos. Nous, aujourd’hui on ne souffre pas de leader. Lui, Malick Gackou, a un programme convaincant et nous savons que les populations ont confiance en lui», déclare Mme Aminata Kanté, députée à l’Assemblée nationale, par ailleurs maire de de la commune de Sahm Notaire.

«Mobiliser 500 000 parrains dans les 4 départements
de Dakar»
Par ailleurs, avec le démarrage officiel de la campagne de collecte des signatures pour le parrainage, les membres du Grand parti ont décidé de «de mobiliser 500 000 signatures de parrains pour le candidat de l’espoir Malick Gakou dans l’ensemble des quatre départements de la région de Dakar ; de vulgariser le Programme Alternatif Suxxali Senegaal (Pass), de massifier, sur le terrain, les organes de base du parti ; d’élargir l’assiette de militants et de sympathisants du Grand parti sur toute l’étendue de la région de Dakar ; d’assurer le triomphe de l’idéal du système de valeurs qui fonde le Pass pour changer, redresser le Sénégal et assurer la victoire du Président Malick Gakou au soir du 24 février 2019».
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here