PARTAGER

Idrissa Seck réclame la publication des accords signés entre le Sénégal et la Mauritanie sur l’exploitation du gaz. Et Benno bokk yaakaar, elle, salue ces accords qui traduisent «la volonté des deux Présidents de raffermir et de renforcer les relations de bon voisinage, la coopération bilatérale entre les Etats et les liens historiques entre les Peuples mauritanien et sénégalais». Dans un communiqué, la majorité présidentielle voit dans les critiques de l’opposition, comme dans sa marche du 9 février dernier qui s’est déroulée de manière pacifique, une «vitalité de la démocratie sénégalaise et de son caractère exemplaire qui tranche d’avec les caractérisations grotesques des leaders de cette même opposition parlant de dictature dans notre pays». En vérité, ajoute la coalition au pouvoir, «cette opposition fait preuve de mauvaise foi manifeste à chaque fois qu’elle s’exprime sur la situation du Sénégal, aveuglée qu’elle est par une haine pathologique qui, comme une tumeur, ronge ses facultés de discernement». Bby conclut que cette opposition est à ce point «empêtrée dans son nihilisme qu’elle continue de ressasser, les amertumes de ses défaites successives au Référendum de 2016 et aux Législatives de 2017».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here