PARTAGER

Annoncé sur le banc de l’As Kaloum, club de Ligue 1 de Guinée Conakry, Amara Traoré, actuel président de la Linguère de Saint Louis (Ligue 1 sénégalaise), a été finalement nommé Manager général du club dirigé par Baba Sampil. Une nomination polémique diversement appréciée par les Saint-louisiens.

Alors que la presse et beaucoup d’autres observateurs l’avaient déjà présenté comme nouvel entraîneur de l’As Kaloum, Amara Traoré a été officiellement présenté ce mercredi comme Manager général par le président du club guinéen lui-même au cours d’une conférence de presse. Le Saint-louisien a été d’ailleurs invité à présenter lui-même le nouveau projet dans lequel il s’est engagé avec l’As Kaloum qu’il retrouve après un premier passage en 2013.
L’ex-sélectionneur des Lions du Sénégal a été un peu plus clair en affirmant à haute et intelligible voix être venu à Conakry comme manager puisqu’il y aura un coach sur le banc. Il a dans la même lancée annoncé avoir contracté avec les dirigeants guinéens dans le cadre d’un projet quinquennal qui consistera, non seulement à mettre en place un centre de formation capable de former des joueurs pouvant assurer la relève, mais aussi à faire de l’As Kaloum un club de dimension africaine.
Même si Amara ne sera pas sur le banc, il aura cependant, selon ses déclarations, des pouvoirs élargis qui lui permettront d’avoir un regard sur le travail de l’équipe technique. Il sera aussi chargé de faire des recrutements pour éventuellement renforcer l’effectif ou remplacer les joueurs qui ne seront pas à la hauteur.
L’ancien entraîneur de la Linguère dont il est devenu le président depuis l’année dernière, retrouve ainsi la direction de l’attelage technique des «Gbin Gbin So» après un premier passage en 2013. Il a été recruté certes pour un projet à long terme mais déjà les dirigeants guinéens comptent sur lui pour relever la tête après un début de saison difficile marqué par des résultats peu satisfaisants avec seulement une victoire, deux défaites et une décevante 11ème place sur 14 clubs engagés en Ligue 1 guinéenne.

Questions autour d’un cumul
Toutefois si du côté guinéen l’on se réjoui de cette grosse prise, à Saint-Louis par contre cette nomination fait débat. Déjà alors qu’il était annoncé sur le banc, les critiques ont fusé de partout surtout au niveau des réseaux sociaux même si certains acteurs ont aussi essayé de justifier le choix de l’actuel président de la Linguère.
Beaucoup se sont en effet posé la question de savoir comment Amara pourrait-il cumuler ses fonctions de président de la Linguère et celles de Manager général de l’As Kaloum. D’autres s’interrogent aussi sur un éventuel conflit d’intérêts qui pourrait advenir si toutefois dans les mois ou années à venir les deux clubs devaient se rencontrer dans une compétition africaine.
Il se pose aussi la question de savoir comment Amara va-t-il pouvoir travailler en même temps pour faire aboutir le projet de l’As Kaloum et celui de la Linguère qui évolue en Ligue 2 et qui devrait batailler ferme pour la montée en Ligue 1 la saison prochaine.

Cheikh Guèye annoncé sur le banc de l’As Kaloum
Le téméraire technicien saint-louisien n’a pas tardé à apporter une réponse à ces interrogations. Sur sa page Facebook, il écrit : «En ma qualité de président de la Linguère de Saint-Louis, je mets tous mes atouts et mes compétences au service de l’équipe. Mes compétences les plus reconnues sont mon expertise technique et managériale. De ce fait, je les mets à contribution pour ouvrir d’autres portes qui pourraient être bénéfiques à la Linguère. C’est dans ce cadre qu’un partenariat a été noué entre notre entité et le Fc Gueugnon en France. C’est ce même type de partenariat que j’essaye de nouer avec l’As Kaloum en Guinée. Le sport de haut niveau requiert de nos jours de s’ouvrir, de faire preuve d’audace, de prendre des initiatives et d’être créatif. Tout ce que je fais, je ne le fais que pour l’intérêt exclusif de la Linguère», a soutenu Amara.
Et ce dernier de révéler : «Dans le même sillage, je m’engage à recruter pour le compte de l’As Kaloum, un entraîneur sénégalais avec son staff. Justement, sous ce registre, Amara aurait d’ailleurs pris langue avec Cheikh Guèye l’actuel entraîneur du Stade de Mbour pour l’enrôler.
Il reste maintenant à voir comment les dirigeants saint-louisiens, qui pour l’instant se sont emmurés dans un silence total en attendant le retour de leur président, vont accueillir tout cela.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here