PARTAGER

La 16e édition du Tour du Sénégal de cyclisme aura lieu du 22 au 29 avril, a annoncé hier le président de la Fédération sénégalaise de cyclisme, Michel Thioub. Plus d’une dizaine de pays y sont attendus selon le patron du cyclisme sénégalais qui s’est exprimé en marge du renouvellement du partenariat entre le Tour du Sénégal et la Soboa.
1108 km de piste attendent les coureurs de cette édition 2017. C’est le nombre de kilomètres qu’ils avaleront tout en espérant remporter cette compétition qui va se dérouler en huit (8) étapes.
La première étape va couvrir une distance 150 km et prendra départ à Dakar pour passer sur la route des Niayes avant de déboucher sur Thiès. Devant se dérouler le lundi 24  mars prochain et longue de 176 km, la  troisième étape sera étalée entre l’axe Saint-Louis/Tivaouane. Mais il y a une forte probabilité que ce circuit soit modifié avec le deuil qui frappe la population de cette ville sainte avec le rappel à Dieu du Khalife général des Tidianes, Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum. «On ne sait pas si on aura une autorisation pour une arrivée à Tivaouane. On a saisi les autorités de Tivaouane et on attend la réponse ce jeudi», a-t-il indiqué. A défaut de la ville sainte, M. Thioub dit que «c’est la localité de Pire qui sera choisie pour boucler cette 3e étape».
Parlant des innovations, les organisateurs annoncent la réduction des transbordements pour «préserver la santé des coureurs».
Disposant pour la première fois du privilège d’avoir à ses côtés un expert de l’Union cycliste internationale (Uci), Laurent Besso,  la Fédération sénégalaise bénéficiera de l’œil avisé de ce dernier pour réussir une bonne organisation et éviter les couacs de l’année dernière qui peuvent  valoir le retrait de l’organisation du Tour au Sénégal, à en croire M. Thioub. Devenu membre de la Confédération africaine du cyclisme, Michel Thioub informe que 16 pays sont «présélectionnés» pour prendre au Tour du Sénégal 2017. Mais il n’exclut pas de ramener le nombre d’équipes à 13 si les moyens financiers font défaut.
En plus de l’équipe britannique et de la Guadeloupe qui seront pour la première fois au Tour du Sénégal,   d’autres pays comme la Côte d’Ivoire, le Mali, la Tunisie, le Nigeria sont entre autres annoncés pour prendre part à l’évènement. Parlant des chances de l’Equipe du Sénégal, Michel Thioub de soutenir que «le plus important est de participer» dans la mesure où gagner le Tournoi du Sénégal «n’est pas du tout facile avec plus 120 coureurs».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here