PARTAGER

A Mbour, la famille de Thierno Mansour Barro, décédé en 2007, tente d’entretenir l’héritage familial en poursuivant son travail. Il s’agit du renforcement de l’éducation coranique et de la modernisation du Daara de Thierno Mansour Barro «dont les charges de fonctionnement sont supportées par la famille depuis 1894». Aujourd’hui, les membres de la Fondation Thierno Ahmad Barro, «reconnue d’utilité publique par un décret présidentiel de 2014», poursuivent l’œuvre mise en place par leurs aïeuls. Thierno Ibou Omar Barro, président de cette fondation, rappelle que le Daara familial prend en charge à Mbour plus de 700 enfants âgés de 5 à 25 ans. «Personne ne mendie au sein de ce daara. C’est une prise en charge totale», se félicite Thierno Ibou Omar Barro. Malgré cette «performance», la Fondation continue d’élargir sa palette d’offres en essayant d’innover.
C’est dans ce cadre qu’elle a décidé de mettre en place un Daara d’excellence et de formation pour l’insertion (Defi) par l’harmonisation des offres éducatives au Sénégal. Autrement dit, il s’agit d’un programme de modernisation «novateur», qui permettra aux talibés de disposer de qualifications professionnelles en plus de leurs connaissances islamiques. «Avec ce projet, nous ne voulons plus nous limiter seulement aux enseignements coraniques. Les apprenants pourront ainsi bénéficier d’une formation professionnelle de qualité, qui leur permettra de s’insérer facilement sur le marché de l’emploi. On a constaté que les gens cherchaient de l’emploi à fin de leur formation. C’est un projet majeur, qui permettra à tous ces enfants de préparer tranquillement leur avenir en bénéficiant d’une formation adaptée aux besoins de la société et de l’économie», poursuit l’homme religieux. A travers ce projet, la Fondation élargit son intervention en ne laissant pas évidemment de côté l’amélioration des conditions d’apprentissage et environnementales du Daara de Thierno Mouhamadou Mansour Barro, le renforcement des activités d’autosuffisance alimentaire et d’autonomisation, la construction et la réhabilitation d’infrastructures socioéducatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here