PARTAGER

Les éleveurs du département de Dagana mobilisent leurs troupes pour la réélection de Macky Sall au premier tour. Regroupés au Sein de l’Union générale des éleveurs du département de Dagana (Uged), ils ont tenu un grand meeting, samedi, à Médina Mountaga, dans la commune de Ronkh. Une conférence sur le thème «Elevage, agriculture et énergie : quelle synergie ?» qui s’est finalement transformée en une démonstration de force. En présence de Mansour Faye, coordonnateur régional des opérations de parrainage du candidat de Benno bokk yaakaar et de Mouhamadou Makhtar Cissé, ces éleveurs du Walo constatent que Macky Sall a fait «plus que ses prédécesseurs». Le coordonnateur de l’Uged, Ibrahima Sow, comme tous les autres orateurs, à loué les «nombreuses réalisations» du Président Sall dans le département, notamment dans les secteurs de l’agriculture et de l’élevage. Non sans saluer l’amélioration des réseaux hydraulique et électrique. Toutefois, l’Uged a demandé aux deux ministres d’être leurs interprètes auprès du chef de l’Etat pour la réalisation de pare-feu pour lutter contre les feux de brousse, l’installation d’industrie de transformation de la paille en tourteaux, la dotation en presse paille, le raccordement des gros villages du département, entre autres.
Makhtar Cissé a mis en exergue les performances réalisées dans le secteur par le Président Macky Sall. «En 2012, seuls 1648 villages étaient électrifiés au Sénégal, un chiffre qui a été porté à 3684 soit 103% de progression. Le taux d’électrification est passé de 58% en 2012 à plus de 70% en 2018 soit un bond de 20%», a dit le directeur général de la Senelec. Mansour Faye qui présidait la rencontre a, quant à lui, souligné que des avancées ont été réalisées dans tous les secteurs depuis l’arrivée de Macky Sall. «Ce qu’il a fait depuis 2012 n’est pas comparable à ce qui se faisait avant. Le budget du Sénégal n’avait jamais atteint 3000 milliards et atteindra le cap des 4000 milliards cette année», a ajouté le ministre de l’Hydraulique. Invitant les électeurs à ne pas écouter «les marchands d’illusions», le maire de Saint-Louis les a exhortés à travailler davantage pour réélire le Président Macky Sall à 70% au premier tour.

cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here