PARTAGER

Dalifort a été dimanche le théâtre d’une folle soirée entre pro-Tanor et pro-Khalifa. Alors que Amadou Tidiane Mballo, désigné plénipotentiaire du Parti socialiste dans la commune, rencontrait des militants, un groupe de présumés proches de Idrissa Diallo, armés de pierres et de bâtons, a surgi pour disperser la manifestation. Le nouveau coordonnateur du Ps de Dalifort, qui était dans tous ses états, accuse le maire et exige l’exclusion de ce dernier du parti. «Voilà une personne qui a perdu le nord. On ne peut plus travailler avec lui. Il est en train de saboter le parti au niveau de la commune de Dalifort en cherchant d’autres alliés pour contrer le parti. Les élections législatives approchent et nous demandons au Se­cré­taire général de prendre toutes ses responsabilités», a dit M. Mballo.

latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here