PARTAGER

Les 45 écoles de la commune de Darou Khoudoss préparent la rentrée scolaire prévue le 2 juin 2020. Dans ce cadre, le Comité de veille et de contrôle citoyen (Cvcc), mis en place par le Forum civil à Darou Khoudoss, en partenariat avec Enda prospectives dialogues politiques (Enda Diapol), a démarré depuis hier une campagne de sensibilisation et de solidarité pour la réouverture des classes. Une campagne, qui va se poursuivre jusqu’au 31 mai, vise à «sensibiliser les acteurs territoriaux, notamment les entreprises minières, sur leurs rôles respectifs et les mesures à prendre pour une réouverture des classes sans risques au niveau de la commune de Darou Khoudoss», note Alioune Babou. Le coordonnateur du Forum civil/section Thiès fera ainsi savoir que des émissions radio de sensibilisation seront produites durant toute la campagne. Cela, dit-il, «pour sensibiliser et protéger les populations locales dans ce contexte difficile lié à la pandémie du coronavirus». Surtout que lesdites populations «font face aux externalités négatives des industries extractives en période de Covid-19». Aussi, la campagne appuie-t-elle également la riposte au sein des différents établissements scolaires de la commune à travers la remise de produits de prévention de la pandémie du Covid-19. Il s’agit de 30 packs de 30 masques, 250 flacons d’alco-gel et de gants. Un don qui a été remis à l’autorité municipale de Darou Khoudoss.
En effet, ladite campagne entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet intitulé «Baromètre de l’engagement citoyen et de la redevabilité locale (Bec-rl)», financé par Oxfam et déroulé dans la commune de Darou Khoudoss entre février 2018 et décembre 2019. L’objectif étant, selon M. Babou, d’aider les populations locales pour que «davantage de ressources publiques provenant des industries extractives soient consacrées à des investissements favorables aux pauvres et améliorent les moyens d’existence, le bien-être social et la justice de genre». Et à cet effet, «plusieurs activités ont été organisées à Darou Khoudoss à l’intention des élus et leaders d’organisations de la société civile. Cela a permis de renforcer leurs connaissances sur les instruments juridiques, notamment le nouveau Code minier, le Code pétrolier en instance de révision, le nouveau Code de l’environnement. Aussi sur les différents fonds, à savoir le Fonds d’appui au développement local, de péréquation, Fonds social minier, les ristournes au profit des collectivités décentralisées».

 

1 COMMENTAIRE

  1. Les organisations internationales ne doivent pas se laisser influencer par les EU.En ce qui concerne le retrait des EU de l’OMS,La part contributive des EU peut être combler par un effort des autres pays membres

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here