PARTAGER

Dans l’exposé des motifs des projets de loi devant instaurer le parrainage, le dispositif prévu pourrait impacter le calendrier de l’organisation des élections locales de 2019. Par conséquent, le scrutin pourrait être reporté. «Il s’agit de faire en sorte que, pendant la Présidentielle, les opérations électorales ne chevauchent pas avec la préparation des Locales. Ce n’est pas un report, car en matière électorale on parle de report quand on change d’année. La date des Locales sera décalée juste pour qu’il n’y ait pas de chevauchement», a déclaré Ismaïla Madior Fall hier, au «Grand jury» de la Rfm. Sachant que les dernières Locales avaient lieu le 29 juin 2014, à quand celles de 2019 ? Le ministre de la Justice répond : «En décembre au plus tard parce que si cela déborde l’année, on proroge les mandats. Les gens ne seront plus élus pour 5 ans, mais 6 ans. Pour ne pas proroger les mandats, cela (le report) ne sort pas de l’année.»
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here