PARTAGER

Les laboratoires pharmaceutiques Pfizer, Moderna et AstraZeneca ont annoncé ces derniers jours la mise au  point d’un vaccin Covid-19 avec une efficacité de plus de 90%. L’espoir est donc permis pour contrôler la pandémie, reprendre une vie sociale normale et relancer nos économies. Disons-le tout de suite, ces vaccins dans un premier temps ne seront pas disponibles en grande quantité pour chaque pays et pour tout le monde. En effet, il faudra du temps à ces firmes pour augmenter progressivement la production des doses vaccinales et satisfaire la demande internationale. Dans le cas de ce virus, l’objectif est de vacciner les populations de tous les pays sans distinction du niveau socio-économique (pays développés et pays en développement). C’est dans ce cadre qu’une alliance internationale (Covax) a été mise en place pour financer les vaccins des pays à ressources limitées dans un  souci de solidarité internationale, d’équité et d’égalité. Selon les projections faites par le Covax, chaque pays recevra dans un premier temps un nombre de doses pour vacciner 20% de sa population. Progressivement la couverture nationale se fera au fur et à mesure que les vaccins seront produits et disponibles au cours de 2021-2022.
Il est alors nécessaire et urgent dès maintenant pour nos pays de se préparer et d’ anticiper sur comment gérer la vaccination Covid-19 en mettant en place un plan national d’accès à la vaccination. Ce plan devra décrire de façon holistique tout le processus de gestion sur toute l’étendue du territoire national. Les points ci-dessous doivent en constituer les différents éléments à développer :
1. Les populations prioritaires à vacciner dans un premier temps : les identifier et dénombrer. Il s’agit en particulier du personnel de santé et des populations vulnérables (sujets âgés, patients avec une co-morbidité). Après cette première phase, le plan devra décrire comment se fera la vaccination pour le restant de la population.
2. La logistique nécessaire :  définir la stratégie de distribution des vaccins au niveau national, la chaîne de froid requise, l’informatisation du fichier des bénéficiaires au niveau régional, departemental, jusqu’au vi­llage.
3. Ressources humaines, matérielles, financières : le budget nécessaire pour couvrir toutes ces activités, la formation du personnel devant assurer la vaccination, le système de documentation et  de suivi pour l’administration de la deuxième dose vaccinale.
4. Identification des sites potentiels de vaccination Covid-19 : En plus des services sanitaires classiques, il faudra identifier également des sites pouvant accueillir un grand nombre de populations. L’objectif étant d’être le plus près des communautés pour faciliter l’accès à la vaccination.
5. Stratégie de communication pour l’éducation et la sensibilisation des populations sur l’importance et la nécessité de se faire vaccine avec une traduction dans toutes les langues nationales. C’est une étape capitale dans la mise en place de ce plan. En effet, il faudra expliquer aux populations l’importance de la vaccination Covid-19 dans un langage accessible et compréhensible par tous.  Impliquer dans la stratégie de communication les leaders religieux et communautaires (hommes, femmes et jeunes), qui devront collaborer de façon étroite avec le personnel de santé à tous les niveaux. Le message devra être clair et basé sur la science. Il faudra aussi corriger très rapidement toutes les mauvaises et fausses informations sur le vaccin Covid-19,  non fondées sur la science et classiquement dénommées «fake news». Rassurer les populations et établir une relation de confiance.
6. Impliquer autour du Ministère de la Santé tous les autres secteurs d’appui : médecine d’entreprise, scolaire, universitaire, le service de santé des Armées, la médecine en charge des retraites (Ipres), la médecine privée. Une bonne organisation et une bonne méthode sont requises pour un succès de la vaccination Covid-19 dans une approche globale de transparence et d’équité à tous les niveaux.
Agissons vite et maintenant pour être opérationnels et ne pas perdre de temps quand le vaccin sera disponible pour tous !

Professeur Papa Salif SOW
Spécialiste en Maladies Infectieuses et Tropicales
Expert Global Health Diplomacy
Membre de l’Académie Nationale des Sciences et Techniques
du Sénégal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here