PARTAGER

Il est souvent difficile de se procurer des tickets pour voir des films à chaque édition des Jcc, tant les foules d’attente devant les salles de cinéma sont innombrables. Beaucoup de festivaliers se plaignent de n’avoir pas eu de chance de voir tel ou tel film. Puisque la plupart des salles fonctionnent à guichets fermés. Pour pallier ce problème récurrent, les organisateurs ont pris des mesures correctives. Reste à savoir si celles-ci produiront les effets escomptés.
En tout cas, pour cette édition, la plupart des guichets sont ouverts sur l’Avenue Habib Bourguiba. Et ce sont en tout 10 guichets qui sont mis au service des visiteurs du festival, et ce, pour garantir un accès plus facile à tout le monde et pour bénéficier de plus de chance d’avoir accès aux films sélectionnés pour cette édition. Aussi, grâce à un partenariat signé avec la Poste tunisienne, la vente des billets électroniques devrait faciliter les choses.
L’on constate aussi qu’il existe un service vente des abonnements et que celui-ci revient pour toute la durée du festival à 50 Dt (Environ 11 135 francs Cfa) pour les adultes et 30 Dt (Environ 6 550 francs Cfa) pour les étudiants. De quoi attirer plus de monde vers les salles de cinéma. Une belle dynamique qui devrait inspirer les autres festivals de cinéma d’Afrique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here