PARTAGER

Son rêve de rejoindre la Premier League tarde à se réaliser. Même si l’espoir demeure de voir le défenseur sénégalais rejoindre le championnat le plus prisé au monde, il faut reconnaître que l’inquiétude demeure à… 9 jours de la fin du mercato.

Kalidou Koulibaly va-t-il enfin découvrir la Premier League comme il l’a toujours souhaité ? A tout juste 9 jours de la fin du mercato, rien ne permet de réponde par l’affirmative. C’est en effet toujours le flou concernant l’avenir de l’un des meilleurs défenseurs au monde.
Pourtant ce ne sont pas les pistes qui ont manqué. De grosses écuries anglaises, comme Manchester United, Liverpool, Manchester City, se sont intéressées au pensionnaire de Naples. Mais à chaque fois son tonitruant président, Aurelio De Laurentiis, a mis son veto en refusant de baisser le prix du transfert estimé à 80 millions d’euros. Une somme difficile à dégager en cette période de pandémie.
Sur la dernière ligne droite du mercato, on a eu une bataille entre les deux clubs de Manchester : City et United. Avant que les Red Devils ne jettent l’éponge. Par la suite Guardiola va à son tour désister, laissant la «patate chaude» à Liverpool qui a quelques soucis au niveau de son axe central.

Mission impossible pour Liverpool ?
Mais là aussi ; il y a lieu de s’interroger : les dirigeants de Liverpool pourront-ils s’aligner sur l’offre de Naples après avoir dépensé 65 millions d’euros pour signer Thiago Alcantara et Diogo Jota ? C’est la grande question que l’on se pose, même si les Reds, dit-on, essaieraient de convaincre le Sénégalais par le biais de son compatriote Sadio Mané. Ayant recalé le Psg, Koulibaly ne vise donc que la Premier League. Mais le temps presse…
Accroché par nos confrères de l’Aps, l’ancien international sénégalais, Cheikh Sidy Ba, estime que Koulibaly risque de rater le train s’il ne trouve pas preneur à la fin du marché estival des transferts prévue le 5 octobre.
«Je crois qu’il est grand temps qu’il parte s’il a l’ambition de remporter un titre national ou continental», a analysé l’ancien défenseur central. «A presque 30 ans, ce n’est pas sûr que des clubs vont se précipiter pour toquer à sa porte. Actuellement, le temps lui est favorable, avec un nombre réduit de défenseurs axiaux de très bon niveau», a-t-il souligné.
Il estime qu’il ne manque pas de prétendants au recrutement de Koulibaly, mais le prix fixé par Naples est exorbitant pour un défenseur de son âge. «D’ailleurs, la saison dernière, à cause de ses blessures, il a été moins bon que la saison précédente. Et on ne sait pas ce qu’il adviendra de ses performances durant la nouvelle saison», a expliqué Cheikh Sidy Ba.
Le 5 octobre, c’est si près si loin pour Koulibaly comme l’est d’ailleurs la Premier League où il a toujours rêvé d’y évoluer. Croisons les doigts…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here