PARTAGER

Au-delà de la grosse polémique sur la légalité ou non de la levée de fonds de Pastef, il faudra panser cette faiblesse de nos textes et penser à apporter des solutions à cette question importante du financement des partis politiques. Le Rapport de la sous-commission du dialogue politique remis au chef de l’Etat est une réponse concrète à ce débat de fond(s). Qui plus est, il est le fruit d’un consensus des différentes parties prenantes aux concertations politiques. Evidemment, avoir des textes est une chose, les appliquer en est une autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here