PARTAGER

Les jeunes de la coalition Manko wattu Guédiawaye ont organisé une caravane de sensibilisation à travers les altères du département. Ils ont dénoncé la gestion du maire de la ville et le débauchage tous azimuts auquel il se livre depuis quelque temps. «Vous avez vu comment les populations ont manifesté pour dire qu’elles n’ont jamais voulu de Aliou Sall. Désormais, il ne sera plus seul à occuper le terrain. Et c’est le message qu’il a balancé la dernière fois qui nous a poussés à l’affronter», a dit le coordonnateur des jeunes de l’opposition. Bassirou Mbacké Diatta de poursuivre : «Aliou Sall a bien dit que quiconque est avec lui aura des bonbons. Et quiconque s’oppose à lui recevra du piment. Dans ce cas, il va nous pimenter, car il aura en face de lui une jeunesse forte qui lui demandera de retourner à Fatick.» Aux accusations du frère du Président selon lesquelles l’opposition se livre à des transferts d’électeurs, M. Diatta et ses camarades estiment que c’est «le voleur qui crie au voleur».
Par ailleurs, les jeunes de Manko wattu senegaal/section Guédiawaye demandent la libération de Bamba Fall, Khalifa Sall et Cie qui sont, à leurs yeux, des «détenus politiques».
 latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here