PARTAGER

C’est surtout en seconde période que les Lions ont débloqué la situation. Aliou Cissé donne la recette.

Le match
«Nous sommes très heureux de cette victoire signe de qualification. C’est vrai qu’on a eu la possibilité de marquer, mais l’Equipe béninoise est très difficile à manœuvrer. On savait que ça allait difficile, un match compliqué face à une équipe forte mentalement. Mais on était préparé à jouer jusqu’aux prolongations, voire les tirs au but. Je tiens à féliciter mes joueurs. Ils ont été patients. Ils ont respecté les consignes pour pouvoir marquer ce but qui nous qualifie.»

Le discours à la pause
«J’ai dit aux joueurs qu’il fallait jouer vite, beaucoup jouer dans les intervalles. A Gana Guèye, je lui ai dit d’être beaucoup plus haut et de laisser les sorties de balles à Koulibaly et Kouyaté. On savait qu’on pouvait contourner ce bloc. Sabaly l’a très bien fait. Mon regret, c’est qu’on n’a pas pu faire des exploits individuels. On a manqué de percussion avec Sadio Mané, Diao Baldé aussi.»

Cas Mbaye Niang
«J’ai convoqué 23 joueurs. Mbaye Niang est un garçon qui aide beaucoup l’équipe. C’est vrai qu’il ne marque pas, mais il ne faut pas oublier tout le boulot qu’il abat au front de l’attaque. C’est un garçon qui nous permet dos au but de conserver les ballons. Je connais les qualités de Mbaye Niang, c’est mon attaquant numéro un. Je crois que c’est le collectif surtout qui est important.»

Prochain adversaire pour les demies
«Pour le prochain adversaire, je le dis et le répète, à ce stade de la compétition, tout le monde peut battre tout le monde. Madagascar, c’est une équipe qu’on connait. La Tunisie aussi est une très belle équipe. Nous ne sous-estimons personne. On va préparer sérieusement ce prochain rendez-vous avec beaucoup de concentration.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here