PARTAGER

Suite au rappel à dieu de Alhadji Momodou NJie «Biri-Biri», légende du football gambien, le Grand serigne de Dakar, chef supérieur de la Collectivité léboue, lui a rendu un hommage poignant.
«C’est en proie à une bien douloureuse émotion que je viens adresser cet adieu à un frère, un ami sincère toujours dévoué à la cause sénégambienne, à l’homme de bien, le grand technicien, virtuose du ballon rond, l’ancien adjoint-maire de Banjul», écrit l’ancien ministre des Sports.

«De nombreux liens m’unissaient à Biri-Biri»
Qui révèle : «De nombreux liens m’unissaient à Alhadji Momodou NJie «Biri-Biri». Depuis plusieurs décennies, commença cette vieille amitié qui ne s’est jamais démentie et qui, au contraire, augmenta avec l’âge. C’est une chose poignante que cette perte, c’est une iniquité cruelle, ce geste brutal de la mort fauchant en plein labeur, en pleine force, l’existence de ce footballeur hors pair qui avait séduit sa génération et le monde du football entier avec son club de Walidan de Banjul et le Fc Séville d’Espagne. Sans compter les autres clubs comme Herfolge Bk et B 1901 (Danemark), Derby County (Angleterre)…»
Pour l’honorable Député, «la place que Alhadji Momodou NJie «Biri-Biri» avait prise dans le cœur des Séné­gam­biens, des Africains et même des Espagnols, se mesure aux regrets unanimes que l’ami, le frère disparu laisse dans le cœur ; elle se mesure aux témoignages de profonde et douloureuse sympathie qui vont de toutes parts vers ceux dont l’affection reste à jamais meurtrie».
Et l’ancien ministre d’Etat de terminer en présentant ses «condoléances les plus attristées à sa femme Aïda Sarr, ses enfants, le Peuple sénégambien, aux footballeurs et aux sportifs. Puisse Allah l’accueillir dans son céleste paradis. Amen !».
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here