PARTAGER

Le Parti socialiste (Ps) perd un de ses vétérans. Doudou Issa Niass a rejoint hier son Secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng. Une perte pour la formation des Verts de Colobane mais également pour la commune de Biscuiterie où le défunt était maire de 2009 jusqu’à sa disparition. Et le témoignage d’une mémoire vivante du Ps sur l’homme en dit long sur la place qu’occupait Doudou Issa Niass au sein du parti. Selon Pr Abdoulaye Elimane Kane qui a été joint hier par téléphone, «au niveau du Parti socialiste, c’est quelqu’un qui a fait montre d’un engagement total au service du parti, qui aime sa formation politique, qui aime son pays, qui est aussi trop lié aux populations, aux camarades surtout les plus faibles». Il ajoute : «On gardera de lui des souvenirs d’un des grands vétérans du Parti socialiste, qui a joué pleinement son rôle de militant, de dirigeant et également d’élu à la fois local et du pays. Nous garderons des souvenirs d’un militant modèle.»
Membre du Bureau politique et du Secrétariat exécutif du Ps, il fut Secrétaire général du Ps dans le département de Dakar de 2007 à 2014 avant de céder son poste à Khalifa Ababacar Sall. Et depuis 2014, il occupait le poste de Secrétaire général de la coordination Ps de Biscuiterie.
Pr Abdoulaye Elimane Kane, qui l’a côtoyé durant des années au sein des instances de prise de décision du Ps, témoigne de l’attachement que Doudou Issa Niass avait pour le parti. Il raconte : «Il a été malade pendant très longtemps et chaque fois qu’il a la possibilité de venir aux rencontres du Parti socialiste, que ça soit les réunions hebdomadaires ou une grande rencontre comme le Comité central, il fait l’effort de venir. On sait bien qu’il est malade. Il prenait part aux discussions. Il apportait surtout des conseils. Parce qu’il a beaucoup d’expérience.»
Après avoir adressé ses condoléances «émues» à sa famille biologique, à ses amis, à ses parents, au Ps et à tous les Sénégalais, M. Kane a révélé que Doudou Issa Niass était aussi présent sur le plan social en apportant de l’aide aux nécessiteux de façon discrète.
Le défunt a été plusieurs fois député. D’ailleurs son dernier passage à l’Assemblée nationale remonte à la 12ème législature, c’est-àèdire de 2012 à 2017. Et entre 2012 et 2015, en sa qualité de doyen d’âge, c’est lui qui présidait la rentrée parlementaire. Parce que durant cette période, le mandat du président de l’Assemblée nationale était d’un an renouvelable. Le désormais ex-maire de Biscuiterie était également adjoint de Khalifa Sall à la mairie de Dakar de 2009 à 2014. Il était, certes, connu dans le champ politique, mais Doudou Issa Niass était aussi un vieux syndicaliste de la banque.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here