PARTAGER

La célèbre actrice ivoirienne Marie-Louise Asseu est décédée en Côte d’Ivoire des suites d’un surprenant Avc. Une mort subite qui ne manque pas de mettre les réseaux sociaux en émoi à travers l’Afrique et le monde. Cette comédienne très aimée de la série «Ma famille» était une valeur sûre de la scène ivoirienne et du cinéma africain.

Marie-Louise Asseu a rendu l’âme mercredi soir suite à son Accident vasculaire cérébral (Avc), a-t-on appris de sources familiales. La comédienne était très malade ces derniers temps. Selon nos informations, Marie-Louise Asseu, à l’état civil Cho Françoise Kouassi, la quarantaine, a succombé d’un Accident vasculaire cérébral (Avc) alors qu’elle était en plein tournage quand le coup de la fatigue s’est abattu sur elle, la clouant à tout jamais. Internée à la polyclinique de l’Indénié au Plateau, elle avait sombré par deux fois dans le coma, en réanimation et à en croire plusieurs sources, son pronostic vital n’était au départ pas engagé. Pourtant, depuis mardi dernier, ses proches avaient multiplié les appels à l’aide, notamment via internet, conscients du danger qui se pointait. Mais mercredi en fin de soirée, vers 21 heures, la comédienne a finalement rendu l’âme.
Cho Françoise Kouassi était l’une des valeurs sûres de la culture ivoirienne. Elle a, entre autres, appartenu au Théâtre national de Côte d’Ivoire, puis à la troupe Le Soleil de Cocody. Elle fut également l’un des protagonistes des émissions satiriques de télévision Faut pas fâcher et Ma famille et animatrice de l’émission «Mon expérience» sur la Rti. Marie-Louise Asseu était passée derrière la caméra pour réaliser en 2007 le film Un mari pour deux sœurs dans lequel elle joue aussi. En raison du succès du film dont elle avait écrit le scénario, ce long métrage avait été découpé en épisodes pour en faire une série télévisée diffusée dans toute l’Afrique francophone.
Marie-Louise Asseu faisait partie de ces acteurs ivoiriens qui ont fait leur classe à la source de l’art cinématographique. Avec cette identité de «femme à caractère» qu’elle a longtemps dégagée dans ses rôles, «Ma­lou», comme l’appellent ses fans et intimes, a gagné le cœur des fans et téléspectateurs dans tous les pays d’Afrique et au sein de la diaspora. Avant son décès, elle était engagée sur plusieurs projets cinématographiques en tant qu’actrice. Sur les réseaux sociaux, ses fans, à travers le monde, pleurent la disparition soudaine de cette actrice de talent qui aura su laisser des marques indélébiles sur la culture ivoirienne. Sur son compte Twitter par exemple, l’animateur de Radio France internationale Claudy Siar signe : «C’était ma sœur. Quel grand malheur !» Du Sénégal, un fan résume le chagrin de tous ceux qui l’ont connue et aimée : «La Côte d’ivoire perd un talent, l‘Afrique perd un talent de plus.»
arsene@lequotidien.sn

2 Commentaires

  1. c’est maintenant que j aprends avec désolation le décès de Maman Malou.j’ai pas les mots. ..c’était la seul de metresses de Bohiri qui influencait deltas dans Ma Famille .elle savait bien jouer ses répartitions. c’est difficile d accepter son voyage… mais Dieu seul sait. Que la terre te soit légère

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here