PARTAGER

Désigné meilleur footballeur gambien du 20e siècle, Alhaji Momodo Njie, plus connu sous le surnom de Biri Biri, n’est plus. L’ancien attaquant s’est éteint dimanche à l’âge de 72 ans à Dakar, au Sénégal, où il avait reçu des soins. Passé par Derby County en Angleterre, puis le Danemark, Biri Biri a surtout forgé sa réputation au Fc Séville avec qui il a marqué 32 buts en 99 matchs entre 1973 et 1978. Sa popularité était telle que c’est son patronyme qui a inspiré le nom du groupe d’ultras sévillans, Biris Norte.
Père de l’international gambien Yusupha Njie (26 ans/Boavista, Portugal), Biri Biri a même eu droit à un hommage de la part d’une institution comme le Real Madrid. «Le Real Madrid, son président et sa direction regrettent profondément la perte de la légende du Séville Fc Alhaji Momodo Njle ‘’Biri-Biri’’. Le Real Madrid tient à exprimer ses plus sincères condoléances à sa famille et ses êtres chers, à son club et à tous les supporters du Séville Fc. Le mythique joueur, qui est décédé à 72 ans, a marqué une époque du Séville Fc où il a évolué durant cinq saisons, entre 1973 et 1978», ont écrit les Merengue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here