PARTAGER

Le militaire, décédé ce 5 mai d’une crise cardiaque dans le nord du pays, a dirigé la Mauritanie entre 2005 et 2007.

Ely Ould Mohamed Vall, ancien Président de la Mau­ritanie et cousin de Mohamed Ould Abdel Aziz, l’actuel Prési­dent du pays, est décédé vendredi 5 mai d’un arrêt cardiaque dans la ville de Zouerate, dans le nord du pays, a annoncé la télévision nationale. Un deuil national de trois jours a été décrété.
Ce militaire de carrière, né en 1953, avait accédé au pouvoir en 2005 en renversant le Président de l’époque, Maaouiya Ould Taya, avec l’aide de Mohamed Ould Abdel Aziz. Au cours de ses deux années de mandat, il assure la transition avant de céder le pouvoir à Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi. Ce dernier ne restera pas longtemps à la tête de l’Etat puisque le 6 août 2008, Mohamed Ould Abdel Aziz mène un nouveau putsch et prend le pouvoir.

Une ambition présidentielle
Depuis, les relations entre les deux hommes se sont  détériorées, Ely n’ayant jamais digéré le coup d’Etat que son cousin a conduit contre Sidi Ould Cheikh Abdallahi, le premier civil élu à la tête de l’Etat depuis 1978.
Le coup de force de Ould Abdel Aziz a également bouleversé les plans de Ely Ould Mohamed Vall qui comptait redevenir Président en 2012. En 2009, près d’un an après son coup d’Etat, Ould Abdel Aziz est élu président de la République islamique de Mauritanie. Il est réélu cinq ans plus tard.
Très critique à l’égard du bilan de son cousin, Ely Ould Moha­med Vall se préparait à briguer la Magistrature suprême en 2019.
Jeuneafrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here