PARTAGER

C’est hier à la mi-journée que la nouvelle de la disparition du journaliste et analyste politique Momar Seyni Ndiaye est tombé. Aussitôt, les hommages de ses confrères ont commencé à pleuvoir.

Le journaliste et analyste politique Momar Seyni Ndiaye n’est plus. La nouvelle de sa disparition a été annoncée hier en mi-journée. Le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics) donne la nouvelle sur les réseaux sociaux en ces termes : «La presse sénégalaise encore frappée par le deuil. Notre illustre confrère journaliste Momar Seyni Ndiaye vient d’être arraché à notre affection. Très respecté pour son professionnalisme et la qualité de ses analyses, il enseignait également dans une école de journalisme de Dakar.» L’Agence de presse sénégalaise (Aps) qui brosse le parcours du disparu, informe qu’il est issu de la 5e promotion du Centre d’étude des sciences et techniques de l’information (Cesti), l’école de journalisme de l’université de Dakar. «Tout comme Chérif El Walid Sèye, premier directeur de la radio Sud Fm et conseiller en communication du Président Abdoulaye Wade, le défunt fut grand reporter au quotidien national Le Soleil qu’il a quitté en 2000», informe l’agence. Par la suite, Momar Seyni Ndiaye a été directeur de la Com­munication de la Société nationale des eaux du Sénégal (Sones). Analyste politique dans plusieurs organes de presse dont le groupe D-Média depuis quelques années, Momar Seyni Ndiaye était l’un des consultants vedettes de l’émission l’Essentiel de la Sen TV, la chaîne de télévision dudit groupe où il faisait des apparitions quasi quotidiennes. Et c’est par la voix de son Direc­teur général que la chaîne a réagi. Sur Facebook, Bougane Gueye Dany salue «un excellent journaliste, un analyste politique chevronné, un vrai professionnel de la communication, un homme correct et respectueux». Très respecté pour son professionnalisme et la qualité de ses analyses, il enseignait également dans une école de journalisme de Dakar. Les nombreux jeunes confrères qu’il a eu à former au sein des rédactions ont aussi marqué leur tristesse. Selon Seneweb, la levée du corps du journaliste est prévue aujourd’hui, jeudi, à 10 heures à la morgue de l’hôpital Le Dantec de Dakar. La cérémonie sera suivie de la prière mortuaire qui sera effectuée à la mosquée Sacoura Badiane, à Colobane. Selon la même source, son grand frère, Papa Ndiaye, informe que Momar Seyni Ndiaye sera ensuite inhumé le même jour au cimetière musulman de Yoff.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here