PARTAGER

14 publications qui peuvent aider à jeter les bases d’une industrialisation au Sénégal. C’est ce que Ousmane Huchard Sow a laissé comme legs à la postérité. L’anthropologue a tiré sa révérence dans la nuit du mardi 30 juin au mercredi 1er juillet 2020 des suites d’une longue maladie.

Ousmane Huchard Sow est parti ! Il est décédé dans la nuit du mardi 30 juin au mercredi 1er juillet 2020 à l’âge de 78 ans, à Dakar, des suites d’une longue maladie. Le monde écologiste et culturel a perdu une éminente personnalité. Soléya Mama, comme aiment à l’appeler ses proches, s’est illustré par la force de ses convictions. En effet, dans un pays ou 42,7% des hommes ne savent ni lire ni écrire et que 52,3% des femmes sont dans la même situation, il n’a pas hésité à entreprendre la bataille pour l’écologie. Ce qui a poussé le président de la République à saluer un «fervent défenseur de notre culture et protecteur de l’environnement». «Soléya Mama s’est toujours battu pour ses idées et pour des valeurs.  A sa famille, au monde de la culture, je présente mes condoléances attristées», écrit le Président Macky Sall.
C’est en 1999 qu’il a commencé à militer chez les Verts. Entre son passage au Cabinet du ministère de la Culture à la fin des années 80 comme conseiller technique, la présidence de la Biennale de Dakar de 1990 et l’administration de Youssou Ndour Head Office, Soléya Mama a écrit l’une des plus belles pages de l’histoire culturelle du pays de Senghor avec les idées novatrices appliquées lors de ses différents postes. Huchard ne fait pas partie de ces vieillards qui meurent en emportant une bibliothèque avec eux. Il a laissé à la postérité pas moins de 14 publications. Qui, sans doute, seront bénéfiques à la mise en place d’une industrie culturelle. Kora : objet-témoin de la civilisation manding : essai d’analyse organologique d’une harpe-luth africaine étant l’une des œuvres les plus importantes de sa carrière.
De l’anthropologie à la muséologie sans oublier la musicologie, la critique d’art et la conservation de musée, la vie de Ousmane Sow Huchard a été un condensé de savoir au service de la culture. A cet effet, l’homme de lettres a été fait Chevalier de l’ordre national du Lion, Chevalier de l’ordre des arts et lettres du Sénégal, Chevalier de l’ordre des arts et lettres de France, Officier de la pléiade «Ordre de la Francophonie et du Dialogue des Cultures».
Député écologiste à l’Assem­blée nationale, Ous­mane Sow est parti avec le mandat des Ziguinchorois. Depuis 2009, il était Conseiller municipal à la Commune de Ziguin­chor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here