PARTAGER

La nouvelle est tombée  comme un coup de tonnerre dans un ciel bleu, répandant au sein du Peuple émotion et tristesse, convoquant instantanément dans l’esprit de chacun de ses concitoyens l’image d’un homme calme, pondéré, discipliné  et soigné. L’homme est resté commis de l’Etat, pétri des valeurs républicaines, jusqu’à son dernier souffle.  Son patriotisme se mesure à l’aune de sa posture toujours attentionnée de la stabilité du pays ; celle la plus illustrative et significative a été  son adhésion inconditionnelle, à cette nouvelle voie politique, voire idéologique, made in Sénégal : «La Patrie avant le parti.»
Benno bokk yaakaar, conçu dans un contexte d’angoisse existentielle, d’incertitudes pour les Sénégalais, mais aussi de lourds périls  pour la République,  a été le creuset d’une expérience originale de gouvernance consacrant cette idée géniale «la Patrie avant le parti»,  unique au monde, concluante et utile pour le pays.
Une telle opportunité n’aurait jamais pu survivre sans la détermination, l’engagement, la loyauté et la pleine prise de conscience des enjeux de l’heure, de Ousmane Tanor Dieng, à l’instar d’autres leaders charismatiques  notamment  Amath Dansokho, Moustapha Niasse. Le Peuple sénégalais tout entier doit rendre hommage à ces grands patriotes, qui au prix de sacrifices personnels et même de déchirements au sein de leur formation politique, ont su surmonter leur ego, taire leurs différences, lever les cloisonnements, politiques, idéologiques, pour mettre  en avant l’intérêt supérieur de la Nation, et créer une force commune  rassurante pour propulser le pays vers l’émergence. Que leur œuvre puisse se perpétuer.
Tout en présentant mes condoléances à sa famille éplorée, aux militants de la grande coalition Benno et à ses camarades de parti, je prie pour qu’Allah  le Tout Puissant, répande sa miséricorde sur Ousmane Tanor Dieng,  lui réserve la rétribution d’un martyr et veille sur sa famille  et sur tous les autres bâtisseurs. Amen ! Que vive Benno bokk yaakaar !
Waly NDIAYE 
Cadre Benno bokk yaakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here