PARTAGER

Babacar Touré, président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel au Sénégal (Cnra) entre 2012 et 2018, n’est plus. Il est décédé ce dimanche 26 juillet 2020.

Ses amis lui ont rendu hommage. « « Lorsqu’on a créé en 1986 Sud-hebdo dont les bureaux étaient à cette époque « près de la salle de vente » en centre-ville, avec feu Ibrahima Fall, Abdoulaye Ndiaga Sylla ou encore Bira Kane, nous étions un groupe soudé. On avait des amis comme Malick Sow, Idrissa Seck, Pierre Babacar Kama, Djibril Ngom, Cheikh Tidiane Sy, Mayoro Faye nous étions les noyaux durs de ce journal. Pendant trois à quatre ans nous avons cheminé ensemble jusqu’à ce que Babacar Touré exprime le souhait de créer la première radio privée du Sénégal. C’est ainsi que Sud a été créé en 1992 et inaugurée en 1994 » a déclaré Khadim Samb. C’est le même son de cloche pour Babacar Diagne du Cnra. Qui a expliqué sur la Rfm que « Nous avons perdu un confrère, un frère, quelqu’un d’extrêmement engagé, quelqu’un de sincère dans tous ses engagements. Babacar Touré était chez moi, il y a quelque jour, il restait des heures, je ne pouvais pas deviner qu’il me disait à Dieu ». Pour Macky Sall, c’est la presse Sénégalaise qui a perdu l’un de ses plus illustres fils. «

Journaliste chevronné et pionnier dans l’entreprise de presse et la formation des journalistes, homme de consensus et de dialogue, Babacar Touré aura été de tous les combats pour la liberté et la démocratie. A sa famille, au groupe Sud et à la presse, je présente mes condoléances » a tweeté le président de la République. 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here