PARTAGER

De son vrai nom Ange Didier Huon alias Dj Arafat est rappelé à Dieu ce lundi 12 à Abidjan, à l’âge de 33 ans. Né en 1986 à Yopougon, une commune de l’ouest Abidjan, Dj Arafat, parfois appelé Yorobo, commandant zabra, anciennement Sao Tao le Dictateur, chef de la Chine populaire, est aussi surnommé le Roi du «coupé-décalé». Il est considéré comme le plus influent chanteur d’Afri­que subsaharienne. En 2015, il remporte le titre d’artiste africain le plus influent à l’international.

Suite à l’accident dont il a été victime dans la nuit du 11 au 12 août, alors qu’il était sur sa moto, percutant une voiture conduite par une journaliste de la Radio Côte d’ivoire, Dj Arafat a rendu l’âme le lundi 12 août 2019 à la Policlinique des deux plateaux, à Abidjan. C’est ce qu’a affirmé le ministre ivoirien de la Culture et de la francophonie, Maurice Bandaman, dans le filet de Jeune Afrique, «je suis à la clinique où Dj Arafat a été admis. Je peux vous confirmer que l’artiste est décédé. Je suis avec le ministre d’Etat, Hamed Bakayoko, pour nous organiser avec la famille». Parlant de son état, un médecin de l’établissement, sous couvert de l’anonymat, dira : «Il a été admis aux urgences dans un état végétatif. Il a avait notamment une fracture du crâne et un œdème.»
Aussi, pour certains, sa mort plus que prématurée est une grande perte d’un patrimoine culturel : «le petit est parti. Il a vécu comme une étoile filante. Nous sommes tous effondrés. Dans le style du zouglou, à l’international, il y a Magic system. Pour le «coupé-décalé», c’était Dj Arafat…C’est une grande perte pour la musique ivoirienne», a regretté A’salfo, le leader du groupe Magic system, contacté par Jeune Afrique.
Roi incontesté du «coupé-décalé», Dj Arafat a débuté dans les années 2000 dans les clubs de la rue princesse à Yopougon. Il s’est, au fur et à mesure, modelé une renommée internationale incontestée et s’imposé comme le «maître» incontesté du «coupé décalé». Doté d’une réputation sulfureuse, notamment en raison des clashs récurrents qui l’opposaient à d’autres artistes de «coupé décalé», Dj Arafat est un chanteur, compositeur, producteur et arrangeur musical ivoirien. Ambassadeur du «coupé-décalé», ayant eu sur la culture musicale ivoirienne une influence considérable, beaucoup le considèrent comme l’un des plus grands chanteurs d’Afrique subsaharienne. Entre-temps, il sort des tree-styles qui rencontrent un tel succès qu’après leur sortie, toutes les dix minutes en moyenne, un media musical ou un maquis les diffusaient.
L’artiste est l’un des véritables pionniers du «coupé-décalé», qu’il contribue à populariser d’abord en France, puis à travers le monde. En 2015, il remporte le titre d’artiste africain le plus influent à l’international par Forbes Afrique et Trace Africa.
Très jeune, il avait beaucoup d’amis libanais à Abidjan, qui le surnommaient sans cesse Yasser Arafat, l’ancien dirigeant du Fatah et de l’Organisation de libération de la Palestine (Olp). C’est ainsi qu’il a décidé de faire de ce nom son nom de scène. Il est aussi influencé par Ténor, Maître Gims, Bill Clinton Kalonji. L’artiste est distingué par ses titres (officier dans l’ordre du mérite culturel ivoirien, meilleur artiste Côte d’Ivoire 2 fois, meilleur artiste coupé-décalé 4 fois) à cause de ses nombreux prix dont, entre autres, «prix Abijan­show» ; «kundé d’or» ; «kora Awards» qu’il a gagné 4 fois.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here