PARTAGER

Le chef de l’Etat sénégalais a salué à travers une lettre de condoléances d’hier la mémoire du président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Salif Diallo, décédé samedi dernier à Paris à l’âge de 60 ans. Priant pour que l’illustre disparu «repose en paix», le Président Sall écrit à l’attention de son homologue du Faso, Roch Marc Christian Kaboré : «En cette douloureuse épreuve, le Peuple sénégalais se joint à moi pour vous présenter, ainsi qu’à sa famille et au Peuple burkinabè, ami et frère, nos condoléances émues.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here