PARTAGER

Avec deux titres de champion d’Afrique avec les Lionnes, le sélectionneur national, Moustapha Gaye, a décidé de partir à la fin de l’Afrobasket 2017 qui s’ouvre demain à Bamako. Le technicien sénégalais, qui souhaite laisser la place aux autres, espère sortir par la grande porte avec un troisième sacre.

Le sélectionneur de l’Equipe nationale féminine de basket-ball, Moustapha Gaye, a annoncé mercredi avoir décidé de quitter ses fonctions à tête de la sélection sénégalaise la fin de l’Afrobasket 2017 qui démarre ce samedi à Bamako (Mali). «J’ai décidé de partir et de laisser la place aux autres après cette compétition», a-t-il déclaré sur la Radio futurs médias (Rfm, privée). «Ce sera ma dernière campagne» avec les Lionnes, a assuré le technicien, l’un des plus titrés sur le plan national, qui a permis aux Lionnes de renouer avec le titre continental lors de l’Afrobasket 2015, à Yaoundé, au Cameroun. Mous­tapha Gaye, qui a par ailleurs déjà dirigé la sélection masculine du Sénégal, estime avoir fait son temps à la tête des Lionnes. Aussi promet-il de soigner sa sortie avec cette «génération exceptionnelle» de basketteuses sénégalaises. Ac­tuel entraîneur de l’équipe féminine de l’Asc Ville de Dakar, l’ancien basketteur a aussi dirigé les équipes masculine et féminine du Duc (Dakar université club) et l’équipe de l’As Douanes. Sélectionneur-adjoint, Moustapha Gaye avait ensuite dirigé pendant plusieurs années, l’équipe masculine qui court après un titre continental depuis 1997.
L’édition 2017 de l’Afrobasket dames se déroulera du 18 au 27 août. Avec 11 titres, l’Equipe nationale féminine ira donc à Bamako pour défendre son titre. Sur place depuis hier matin, les Lionnes joueront, dans la poule B, leur premier match contre la Guinée demain tôt le matin, à 8h 30. Outre la Guinée, il y a le Nigeria, l’Egypte, la Répu­blique démocratique du Congo (Rdc) et le Mozam­bique.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here