PARTAGER

Le Saint-Louis Basket Club (Slbc) n’a plus de président ; Alioune Diop qui occupait le poste depuis trois ans a jeté l’éponge. Le directeur de l’Office des Lacs et Cours d’eau a remis sa démission au bureau du club ce vendredi.

Ce qui était une rumeur persistante depuis plusieurs semaines est enfin devenu une réalité. Le président Alioune Diop s’est enfin décidé à quitter son poste après plusieurs mois de tergiversation. Le désormais ex-président du Saint-Louis Basket Club (Slbc) était sur la sellette depuis plusieurs mois maintenant.
En effet, après deux années couronnées par des succès pour avoir maintenu le club fanion de basket de la vieille ville au sommet du basket Sénégalais, soit en remportant le championnat ou la coupe du Sénégal, la troisième année de présidence de Alioune Diop a été une véritable catastrophe.
La saison 2017-2018, qui s’est pourtant terminée avec un titre de Coupe du Sénégal pour les filles et le premier pour les garçons depuis la création du club, a été marquée en fin de saison par des incompréhensions avec les deux entraineurs principaux : Jupiter Niang chez les filles et Ndiaga Lô chez les garçons. Ces derniers, qui réclamaient une revalorisation de leur contrat, ont été tout simplement limogés et remplacés respectivement par Birahim Gaye et Ameth Gaye.

Une saison blanche plus de 15 ans après
La saison 2018-2019 a également été l’une des pires du Slbc aussi bien au niveau des résultats sportifs que sur le plan de la gestion. Le club n’a pas réussi à se qualifier en finale du championnat chez les filles et a joué et perdu la finale de la coupe du Sénégal alors que les garçons ont été prématurément éliminés de toutes les compétitions. Au bout du compte, le Slbc a fait une saison blanche pour n’avoir rien gagné, ce qui n’était plus arrivé depuis plus d’une dizaine d’années. Il s’est ajouté à cela que sur le plan financier le Slbc a connu lors de cette saison de nombreuses difficultés. Le président, qui assurait le paiement des salaires depuis son élection, n’était plus en mesure de s’acquitter de cette tâche. Ainsi les joueurs sont restés plus de cinq mois au moins sans recevoir leurs salaires, ce qui avait fini d’installer le malaise au niveau du club. Certains dirigeants reprochaient au président Alioune Diop d’avoir disparu de la circulation alors que ce dernier soutenait à chacune de ses sorties être en contact permanent avec eux.
La situation était telle que la question que se posaient la plupart des observateurs était de savoir quand est-ce que le président du club allait officialiser sa démission où quand est-ce que les dirigeants allaient prendre leurs responsabilités et convoquer une Assemblée générale extraordinaire pour prendre des décisions. Seulement, même si cela n’était pas fait, de sources sûres, les dirigeants du club saint-louisien avaient entamé plusieurs démarches auprès de certaines personnalités pour leur proposer le poste de président, ce qui n’était pas apparemment bien apprécié par Alioune Diop qui a ainsi pris la décision de mettre un terme à son mandat avant la date du renouvellement des instances.
Aujourd’hui, le Slbc doit très rapidement se trouver un président et entamer le travail hivernal en vue du démarrage de la prochaine saison de basket et surtout pour éviter un départ massif de ses joueurs dont la plupart, surtout chez les filles, intéressent des club dakarois qui ont depuis quelques années l’habitude de puiser dans le grenier saint-louisien pour renforcer leur effectif.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here