PARTAGER

Après une réunion houleuse qui s’est terminée tard vendredi nuit, la direction du Stade de Mbour a finalement décidé de jouer contre l’Us Ouakam.

La réunion d’urgence, convoquée ce vendredi par le Stade de Mbour pour statuer sur sa décision de jouer ou non contre l’Us Ouakam, s’est déroulée dans la plus grande confusion. Cette réunion, qui s’est terminée tard dans la nuit dans la salle de délibérations de la mairie de Mbour, a été émaillée d’incidents car bon nombre de supporters ne veulent pas que le stade de Mbour joue contre Ouakam.
D’abord, ce sont des jeunes supporters qui ont perturbé pendant quelques minutes la séance pour montrer leur désapprobation. Cette réunion très mouvementée ne connaitra pas une issue heureuse du fait des nombreuses tensions qui l’ont émaillée.
Finalement, la direction du Stade de Mbour a décidé de jouer contre l’Us Ouakam à travers un communiqué.
«La direction du Stade de Mbour, à la suite d’une Assem­blée générale tenue le 31 mai 2018 et une réunion le 1er juin 2018, a retenu de porter à l’opinion la décision de jouer avec l’Union sportive de Ouakam, selon la programmation retenue par la Ligue professionnelle de football», peut-on lire dans le document. Qui poursuit : «La décision prise découle de la volonté de son président d’honneur, le maire de Mbour, Fallou Sylla, des Stadistes de tous bords, des anciens dirigeants, des anciens joueurs, des supporters et du comité des anciens, bref de toutes les composantes du club.»

Pour que justice soit faite !
La direction du Stade de Mbour a également réitéré dans ce communiqué son «pardon à l’Union sportive de Ouakam et à ses supporters par rapport à l’éthique sportive et aux vertus cardinales du sport». Elle entend, par la même occasion, demander l’avancement du dossier entre les mains de la justice en relation avec les familles des victimes.
La direction du Stade de Mbour a lancé également «un appel solennel à tous les clubs de Mbour, leurs supporters et à tous les associations et mouvements à faire corps autour du Stade de Mbour pour réclamer que justice soit faite».
Les dirigeants mbourois ont aussi remercié «la Solidarité Mbouroise» désignée comme étant à l’origine de ce rapprochement, pour que la paix des cœurs et des esprits revienne entre les acteurs du football, surtout entre Mbourois et Ouakamois, avant de remercier les clubs de Mbour pour leur soutien dans cette épreuve.

«Si le Stade de Mbour ne joue pas, il sera forfait et relégué en division d’honneur»
Après la polémique née de cette rencontre, le maire de Mbour a tenu à éclairer la lanterne des populations sur les raisons de la tenue de cette réunion. Selon lui, cette rencontre n’était pas une Assemblée générale, mais plutôt une rencontre qu’il a convoquée en tant que maire. «J‘ai moi-même demandé à rencontrer les dirigeants du Stade de Mbour, les anciens, les familles des victimes et les supporters. Cette rencontre avait pour but d’harmoniser les positions à la suite de notre audience avec le président de la Répu­blique.»
«De bonnes volontés sont venues me voir pour me dire : «M. le Maire, il faut que vous vous investissiez, sinon le Stade de Mbour sera rétrogradé en Division d’honneur»», révèle le maire El Hadji Fallou Sylla.
Une position qui méritait donc d’être revue car non seulement les familles des victimes avaient pardonné, mais il y a aussi que la justice est en train de faire son travail. «Ne pas jouer serait suicidaire pour le Stade de Mbour.»
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here