PARTAGER

Avec la pandémie du coronavirus, les compétitions ont toutes été stoppées. De son côté, l’Uefa a annoncé mardi dernier le report de l’Euro 2020 à l’année prochaine. Et concernant les Jeux Olympiques 2020, le Cio a aussi pris sa décision, et la compétition n’aura pas lieu cet été.

Depuis plusieurs semaines, la planète est frappée de plein fouet par le coronavirus. La pandémie de Covid-19 touche de nombreux pays et le sport est également concerné. Ces derniers jours, les différentes instances ont annoncé la suspension immédiate de leurs championnats. Le vendredi 13 mars, la Ligue de football professionnel (Lfp) avait arrêté la Ligue 1 et la Ligue 2 par exemple, et la Premier League avait fait de même.
Il va donc falloir attendre pour revoir du football et les instances se tournent désormais vers l’avenir pour savoir comment terminer la saison. Du coup, l’Uefa a décidé mardi dernier de reporter l’Euro 2020, initialement prévu du 12 juin au 12 juillet, à l’année prochaine pour avoir plus de temps pour terminer les compétitions nationales, ainsi que la Ligue des Champions et la Ligue Europa. Mais il y avait une autre grande compétition prévue cet été : les Jeux Olympiques (24 juillet-9 août).

D’ici l’été 2021…
Cependant, comme l’Uefa, le Comité international olympique (Cio) a décidé ce dimanche de reporter les prochains Jo, qui devaient se dérouler à Tokyo (Japon) : «Après ses entretiens téléphoniques avec le président du Cio Bach, le Premier ministre Shinzō Abe a parlé à la presse en expliquant que les deux ont convenu que les Jeux Olympi­ques de Tokyo ne seraient pas annulés et qu’ils se tiendraient d’ici l’été 2021», indique le communiqué du bureau du Premier ministre japonais.
Qui dit pas de Jeux Olympiques dit pas de tournoi olympique de football. La compétition, qui devait se disputer du 22 juillet au 8 août, n’aura donc pas lieu et on ne verra pas l’Equipe de France Espoirs ou celle du Brésil. Une bonne nouvelle donc pour le Paris Saint-Germain, puisque Kylian Mbappé ou encore Neymar auraient pu participer à cette compétition, tout comme le Lyonnais Bruno Guimarães.
A noter que quelques heures avant cette décision, certains pays, comme l’Allemagne, ont plaidé le report. Le Comité olympique allemand s’est prononcé pour un report des Jo, «au plus tôt dans un an».
«Envisager le report est, de la part du Cio, un choix juste et attendu depuis longtemps au regard de la situation sanitaire mondiale», a déclaré le président Alfons Hörmann, dans un communiqué.
Ce dernier va cependant plus loin et fait preuve d’un ton assez critique envers les dirigeants de l’olympisme mondial : «Nous aurions souhaité une affirmation claire que les Jeux ne pouvaient absolument pas se dérouler à la date prévue et qu’il convenait désormais de réfléchir aux alternatives envisageables. Car nos athlètes se trouvent aujourd’hui dans une situation extrêmement difficile : en raison des décisions des autorités, ils n’ont quasiment plus de possibilité de s’entraîner et pour beaucoup, la voie de la qualification est totalement obscure, voire impossible.» Selon lui, «fixer l’événement en automne ne représenterait pas une alternative sûre». Finalement son appel a été entendu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here