PARTAGER

Le match Sénégal-Madagascar comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la Can 2019 se jouera au stade Lat Dior de Thiès, en attendant de recevoir l’onction de la Caf. L’assurance est du directeur de Cabinet du ministre des Sports, Ibrahima Ndao, en marge d’un Comité régional de développement (Crd) spécial, présidé par le gouverneur de la région de Thiès, Amadou Sy.

Pour la tenue du match Sénégal-Madagascar, la balle est désormais dans le camp de la Confédération africaine de football (Caf). C’est la lecture que l’on peut faire des conclusions des travaux du Comité régional de développement (Crd) spécial présidé hier à Thiès par le gouverneur Amadou Sy.
Une rencontre axée sur les conditions de préparation du match Sénégal-Madagascar comp­tant pour la dernière journée des éliminatoires de la Can 2019, qui a mobilisé l’ensemble des acteurs ayant une parcelle de responsabilité dans la préparation des matchs internationaux devant se tenir au stade Lat Dior de Thiès.

«Des solutions appropriées apportées à toutes les problématiques»
«Nous avons passé en revue l’ensemble des points concernant les conditions d’organisation de ce match. Toutes les problématiques ont été passées en revue et des solutions appropriées apportées. Et nous pouvons dire de façon péremptoire inchallah que le match Sénégal-Madagascar se jouera ici en attendant de recevoir l’onction de la Caf. C’est la volonté des autorités politiques et nous travaillons pour que cela se réalise dans les meilleures conditions», explique le directeur de Cabinet du ministre des Sports, Ibrahima Ndao, qui estime que la décentralisation des matchs de l’Equipe nationale dans les régions est une volonté politique très forte des autorités. Puisque, dit-il, «l’Equi­pe nationale est un patrimoine commun qui appartient à tous les Sénégalais. Et il est nécessaire que tous les Sénégalais puissent voir l’équipe nationale dans leur lieu d’habitation et c’est une orientation sur laquelle l’Etat est en train de travailler pour que ça puisse se faire».

Les U23 à Lat Dior, Sénégal-Mali à «Senghor»
A sa suite, le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Me Augustin Senghor, d’annoncer l’accord de tous les membres du Crd de la tenue du match à Thiès. «Le Sénégal opte à jouer à Thiès le match du 23 et certainement un deuxième match qui devait être celui de l’Equipe des U23 le lendemain, sous quelques réserves, étant entendu que le troisième match devait se jouer certainement à Dakar à Léopold Senghor. Ce sont les deux plans A que nous avons.» Et de penser que «l’intérêt de faire en sorte que ce terrain soit homologué est lié au fait que ce cas de figure que nous connaissons actuellement peut être appelé à se répéter. Nous voyons que nos équipes sont souvent sur la scène internationale et il faudrait au même moment qu’on ait au moins deux ou trois stades qui soient capables de recevoir nos compétitions. Et aujourd’hui avec ce stade de Thiès qui est en pleine finition, on peut être rassuré que nous pouvons «compétir» ici dès le 23.»

L’expert de la Caf attendu au plus tard début semaine prochaine
Pour dire, selon le patron du foot sénégalais, «on ne parle plus de la question d’opportunités mais celle du défi organisationnel. Ce que je veux dire c’est que dans l’ensemble il y a eu beaucoup d’avancées au niveau de la mise en conformité. Cela est lié particulièrement à l’homologation qui doit être faite au préalable par la Caf. Et à ce niveau, l’entrepreneur et toutes les sociétés qui intervenaient au niveau du stade ont pu faire des avancées notables. Il y a quelques finitions à faire, on nous a promis quelles seront bouclées d’ici la fin de la semaine». Et Me Senghor de se réjouir : «Il y a plus d’inquiétudes et nous pensons que ce stade a les conditions minimales pour pouvoir abriter un match international. On connaît les standards en Afrique et Lat Dior peut accueillir ce match sous réserve que la Caf nous donne son onction. Elle sera bientôt là et nous pensons qu’elle pourra constater cela.»
A ce titre, il informe : «Nous avons envoyé il y a une quinzaine de jours des documents préalables, des attestations qu’elle nous avait demandé. Et nous pensons que d’ici la fin de la semaine ou au plus tard en début de semaine prochaine, l’expert de la Caf qui sera de la sous-région sera là et que la dernière hypothèque sera levée sur ce match-là à Thiès.»

Une Fan zone à la Promenade des Thiessois
En attendant les membres du Crd veulent réussir le défi organisationnel. Dans ce cadre, Me Augustin Senghor informe que «toutes les parties prenantes vont travailler la main dans la main pour régler les derniers détails parce que nous voulons une organisation parfaite». A ce titre, il renseigne, «compte tenue de la capacité très faible du stade, nous allons doter Thiès d’une Fan zone au niveau de la Promenade des Thiessois. Cela permettra à ceux qui ne pourront pas accéder au stade de pouvoir suivre en live ce match dans la bonne humeur et avec beaucoup d’animation».

«Les gens doivent s’attendre à payer des billets beaucoup plus chers»
Pour cela, poursuit Me Senghor, «on va travailler avec nos partenaires habituels dont la Rts et nos sponsors pour pouvoir faire de cette Fan zone le point de réception de tous ceux qui ne pourront pas accéder au match. Donc ce stade peut recevoir 8500 personnes maximum. Par rapport à Léopold Senghor, c’est un gap énorme mais je pense que tout le monde comprendra les enjeux, c’est de réussir cette organisation. Et bien entendu, la priorité sera donnée aux Thiessois mais ça va aussi influer sur le tarif d’entrée parce que quand on une faible capacité, l’un des leviers pour pouvoir réguler le flux, c’est d’appliquer un tarif qui est plus élevé que d’habitude. Il faut donc que les gens s’attendent à payer des billets beaucoup plus chers parce que malheureusement on n’a pas assez de places pour tout le monde».
Enfin, le président de la Fédé foot a signalé que les membres du Crd ont retenu d’élever le niveau du muret pour bloquer le vent afin de permettre aux joueurs d’être dans de très bonnes conditions. «On a nous a signalé que lors des matchs il y a beaucoup de vent du fait du vide qu’il y a au niveau des tribunes virages.»
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here