PARTAGER

La communauté léboue a décidé de se conformer aux décisions prises, samedi dernier, par le chef de l’Etat et visant à lutter contre le Covid-19. Ainsi, le Grand Serigne de Dakar et sa collectivité ont décidé de ne pas célébrer la 9ème édition de leurs Journées de prières, les 8 et 9 avril prochain.

La communauté léboue ne va pas célébrer la 9ème édition de ses Journées de prières, les 8 et 9 avril prochain. Abdoulaye Ma­khtar Diop et Cie se conforment ainsi à la décision du président de la République d’interdire tous les rassemblements dans le cadre de la lutte contre l’avancée du coronavirus. «C’étaient des journées de prières et de pratiques mystiques pour la paix au Sénégal. Mais comme le Covid-19 a une capacité de propagation extrêmement forte, la décision sage est de ne pas créer des rassemblements parce que des milliers de personnes vont se retrouver à Yoff. Notre manifestation est reportée à une date ultérieure», a annoncé Saltigué Mamadou Mbengue, initiateur des Journées de prières.
Durant 2 jours, il était prévu des rituels mystiques dans 4 îles (Ngor, Yoff, Ilot Sarpan et Gorée), des séances de prières et de lecture du Coran. «Avec la mondialisation et les déplacements des uns et des autres, le virus s’est propagé. Au Sénégal, les cas sont importés. Donc, si on prie pour le Sénégal, on le fait pour l’Afrique et le monde entier», explique le coordonnateur du Comité de pilotage des 121 villages lébous.
Sur la gestion de cette pandémie, les Lébous manifestent leur soutien au ministre de la Santé et de l’action sociale, membre de la communauté. «Nous prions pour notre fils, Abdoulaye Diouf Sarr, qui est en première ligne dans ce combat. S’il sort de cette épreuve, c’est le Sénégal qui va en bénéficier. Nous félicitons aussi le personnel médical qui se bat pour maintenir en vie les personnes malades», salue le chef coutumier. Pour lutter efficacement contre le Covid-19, les Lébous plaident l’union sacrée.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here