PARTAGER

La Cour de justice de la Cedeao était leur dernière carte pour participer (théoriquement) à la Présidentielle. Le dossier a été plaidé mercredi par les deux parties. Khalifa Sall et Karim Wade dont les candidatures ont été invalidées par le Conseil constitutionnel sénégalais n’ont pas obtenu gain de cause. La juridiction communautaire qui a rendu son verdict hier a rejeté, selon emedia.sn, toutes les demandes introduites par l’ex-maire de Dakar qu’elle a jugées comme étant mal fondées. Alors que Wade-fils, lui, devra attendre après le scrutin, précisément le 4 mars prochain, pour connaître son sort. Lors de l’audience du 8 février dernier, la Cour avait rejeté leurs recours. A la suite de quoi Khalifa Sall avait mis fin au suspense pour soutenir Idrissa Seck.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here