PARTAGER

Samedi dernier, lors du lancement du mouvement Génération Y de Boubacar Camara, Dr Massamba Guèye, conseiller culturel du chef de l’Etat, s’est laissé aller à des révélations. Evoquant son départ de la direction du Théâtre Daniel Sorano, Dr Guèye déclare avoir quitté son poste de Directeur général pour des raisons d’éthique. Il soutient ainsi qu’on avait voulu lui faire faire des choses non conformes à l’éthique.

Le lancement du mouvement Génération Y de Boubacar Camara, samedi dernier, a été l’occasion pour le conseiller culturel du président de la République, Massamba Guèye, de faire d’importantes révélations sur les raisons qui l’avaient poussé à démissionner de son ancien poste de Directeur général du Théâtre national Daniel Sorano. «J’ai démissionné de mon poste de Directeur général de Sorano pour des questions d’éthique. On voulait me faire faire des choses. J’ai écrit au président de la République pour lui dire : «Je vous ai entendu dire : la Patrie avant le parti et je ne suis pas de votre parti, je ne suis d’aucun parti, je suis du parti de la culture et de la sincérité, mon seul parti politique, c’est le Sénégal. Je n’adhérerais à aucun parti politique. Maintenant si vous m’avez nommé sans me connaitre, sur la base d’un Cv, si on veut me faire faire des choses qui ne sont pas conformes au discours que j’entends et qui tiennent sur l’éthique et la responsabilité, je veux que vous me fassiez quitter ce poste. Je  propose ma démission.».» Démission d’un poste qui, rappelle-t-il, lui donnait droit à d’importants privilèges notamment 500 000 francs Cfa de carburant, la gestion d’un budget de presque 1 milliard, un chauffeur à sa disposition et des indemnités qui pouvaient doubler voire même tripler son salaire annuel de professeur de français. «Malgré tout cela»,  Massamba  Guèye dit qu’il a démissionné et que le Président Macky Sall, a non seulement accepté sa démission et qu’il a aussi limogé le ministre de la Culture d’alors, Abdoul Aziz Mbaye, pour le nommer, lui, conseiller à la Présidence. Aux yeux de Mas­samba Guèye c’est plus que suffisant pour faire du Président Macky Sall, une personne d’éthique.

aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here