PARTAGER

Le maire de la commune de Fann, Point E Amitié et responsable de la coalition Manko Taxawu Senegaal, à l’issue de son vote au centre du Lycée franco-arabe de Point E, a déclaré : « Nous sommes au courant des 1 500 transferts au niveau de la commune. Mais on se connaît très bien, ils nous trouverons ici. Quelqu’un qui n’habite pas dans la commune ne votera pas dans cette commune. Celui qui tente de voter dans notre commune alors qu’il n’y habite pas en fera les frais. On ne redoute rien et on ira jusqu’au bout ».

Thierno Alassane Sall, après son vote au centre de vote Aly Bâ
« Il est regrettable que des milliers de Sénégalais soient privés de leur droit de vote »

« Il est regrettable qu’on puisse aller dans des élections dans des conditions comme ça ou de milliers de Sénégalais seront privés d’exercer leur droit et leur devoir.
Nous espérons que l’Assemblée nationale, qui va être issu de ces consultations pourra se mettre au travail et nous édifier sur l’ensemble de notre processus électoral pour pouvoir faire en sorte que cela ne se reproduise plus, ces situations qui entachent la crédibilité démocratie et de notre pays puissent, se reproduire. Car à ce jour malgré l’intervention du conseil constitutionnel malgré la présence de la Cena aucune autorité indépendante n’a pu nous dire ce qui s’est passé. Et c’est ça le plus important.
Au 20ème siècle a l’heure du numérique, à l’heure où des dizaines de pays au monde lancent des satellites. A l’heure du numérique ou même les voitures sont raccordées et sont intelligentes que des gens n’arrivent pas à produire de simples cartes d’électeur. Et que la loi dispose clairement qu’on ne peut pas voter sans les cartes d’électeurs biométriques. Il y a problème. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here